NukeNews No. 18 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Croatian | Czech | English | Finnish | French | German | Polish | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 18 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
En ce moment, des militants antinucléaires montrent leur opposition
aux projets de Fennovoima-Rosatom en Finlande à travers des
événements, actions et camps de protestation créatifs, alors qu'il est
nécessaire pour l’exploitant de pouvoir commencer cet été  la
construction de la Centrale Hanhikivi prévue à Pyhäjoki - si ce n'est
pas le cas, la décision politique «de principe» qui soutient la
nouvelle centrale nucléaire deviendra caduque. Dans ce numéro de
NukeNews, vous trouverez deux messages venant de Finlande vous
informant des récentes activités de Fennovoima et vous invitant à
rejoindre le mouvement de résistance.

De plus, vous y trouverez plusieurs articles donnant une vue
d'ensemble des derniers développements nucléaires de certains pays
d'Europe de l'Est, mais également un aperçu de ce qui se passe dans
des pays comme l'Australie, le Canada ou les États-Unis. Un point
essentiel pour les citoyens européens et les organisateurs
antinucléaires est abordé dans l'article sur le Traité EURATOM qui a
une grande importance pour le développement de l'énergie atomique au
sein de l'union Européenne, et qui constitue aussi un sérieux obstacle
à une sortie claire et définitive de ce secteur. Cet article appelle à
lancer une campagne pour pousser l'Allemagne à renoncer à ce Traité
d'une importance capitale dans la politique européenne.

Nous espérons que vous apprécierez la lecture de ce 18ème numéro de
NukeNews ! Vos avis sont les bienvenus !


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 18 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Le Pouvoir des Hommes contre le pouvoir nucléaire ! Camp d'action
    antinucléaire à Pyhäjoki (Finlande)
2.  Rapport officiel : un accident lié à des déchets nucléaires a été
    causé par une mauvaise marque de litière pour chat
3.  L'Ontario reste attaché à l'énergie nucléaire
4.  Fennovoima détruit déjà des forêts protégées en vue de la
    construction de sa centrale nucléaire
5.  L'inondation de la mine d'uranium prévue en Australie met en avant
    les risques encourus
6.  Pologne : Les chefs des gouvernements locaux font pression pour
    que le site de construction de la centrale en projet soit choisi
7.  Consultations intergouvernementales franco-polonaises sur
    l'énergie et le climat
8.  77 % des Polonais soutiennent les énergies renouvelables
9.  «Tchernobyl Day» à Vienne
10. EURATOM : La forteresse de papier du pouvoir nucléaire
11. Les projets nucléaires polonais accumulent les retards
12. Ce qui se passe actuellement en République tchèque
13. L'accélération du déclin de l'énergie nucléaire française
14. Autriche : Conférence sur l'Énergie Nucléaire 2015 - en bref
15. Procès contre des militants antinucléaires s'étant opposés à
    Trident
16. Actions conjointes de lutte contre les combustibles fossiles, le
    nucléaire et le réchauffement climatique
17. Événements à venir
18. À propos de NukeNews


----------------------------------------------------------------------
1.  Le Pouvoir des Hommes contre le pouvoir nucléaire ! Camp d'action
    antinucléaire à Pyhäjoki (Finlande)
----------------------------------------------------------------------
La compagnie d'énergie nucléaire Fennovoima prévoit de commencer la
construction d'une nouvelle centrale nucléaire à Pyhäjoki,
municipalité de la péninsule de Hanhikivi, région du nord-ouest de la
Finlande qui est précieuse sur le plan écologique. Arrêtons ce projet
irresponsable et dangereux ! Le pouvoir des Hommes contre le pouvoir
nucléaire ! Un camp d'action antinucléaire est organisé par
Hyökyaalto, réseau d'action populaire («Rising Tide Finland» ou «La
Marée Montante Finlandaise») près du Cap Hanhikivi du 8 au 21 juin.
Durant ce camp, nous souhaitons apprendre et partager nos savoir-faire
et nos idées liés aux différentes formes de résistance directe. Nous
encourageons les participants à fournir un programme en lien avec ces
sujets. Nous favoriserons la prise de décision par consensus. Toute
forme de discrimination basée sur le sexe, les préférences sexuelles,
l'origine ethnique, etc. est strictement interdite. Aucun signe
politique ou nationaliste ne sera autorisé dans le camp.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/People_Power_agains_Nuclear_Power!_Anti-nuclear_action_camp_in_Pyh%C3%A4joki/Finland


----------------------------------------------------------------------
2.  Rapport officiel : un accident lié à des déchets nucléaires a été
    causé par une mauvaise marque de litière pour chat
----------------------------------------------------------------------
Une enquête menée durant un an par le Département américain de
l'Energie a conclu dans un rapport de 277 pages qu'un accident majeur
a été causé en février 2014 dans un dépôt de déchets nucléaires du
Nouveau-Mexique par une mauvaise marque de litière pour chats. Il
s'agit du dépôt nucléaire que la NWMO (Société de gestion des déchets
nucléaires) a retenu comme modèle pour le dépôt de déchets nucléaires
qu'elle projette elle-même d'installer sur les bords du lac Huron,
dans l'Ontario.

http://cleanairalliance.us5.list-manage.com/track/click?u=9e0d2b5aacdacc8f6d679bba2&id=998fedf8a7&e=2ece43c12c


----------------------------------------------------------------------
3.  L'Ontario reste attaché à l'énergie nucléaire
----------------------------------------------------------------------
L'Ontario est en pleine révolution énergétique, mais reste obstinément
attaché au nucléaire. Alors que la plupart des centrales nucléaires de
l'Ontario entrent dans la phase finale de leur durée de vie initiale,
le gouvernement de cette province continue à injecter des milliards de
dollars dans le prolongement de leur durée de vie. Il existe pourtant des
options bien plus acceptables économiquement et écologiquement
parlant.

http://cleanairalliance.us5.list-manage.com/track/click?u=9e0d2b5aacdacc8f6d679bba2&id=8b90a4eda8&e=2ece43c12c


----------------------------------------------------------------------
4.  Fennovoima détruit déjà des forêts protégées en vue de la
    construction de sa centrale nucléaire
----------------------------------------------------------------------
Au Cap Hanhikivi à Pyhäjoki, en Finlande, Fennovoima abat des forêts
entières et détruit une nature fragile en vue de construire une route
pour la centrale nucléaire. La municipalité a donné son autorisation
pour que soient abattus d'ici fin avril près de 100 hectares de cette
région précieuse sur le plan écologique - ce qui représente un
cinquième du Cap Hanhikivi.

La Finlande avait donné sa décision de principe pour la construction
de la centrale sous certaines conditions, mais aujourd'hui de
nombreuses questions restent ouvertes : les actionnaires venant de
Finlande ou du reste de l'Europe seront-ils suffisamment nombreux à
s'engager dans le projet ? Comment seront gérés les déchets
nucléaires ? Si la centrale n'est finalement pas construite, la
région aura été détruite pour rien. Le milieu naturel que constituent
les hautes terres côtières de la région de Hanhikivi et les espèces
menacées et protégées de plantes et d'oiseaux qui y vivent sont trop
précieux pour être sacrifiés. Le printemps est un moment
particulièrement délicat à cause des oiseaux migrateurs et de la
période de nidification.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/PR:People_in_Pyh%C3%A4joki_have_been_disregarded_because_of_the_Fennovoima_nuclear_plans


----------------------------------------------------------------------
5.  L'inondation de la mine d'uranium prévue en Australie met en avant
    les risques encourus
----------------------------------------------------------------------
Lake Way, site sur lequel est prévue la mine d'uranium de Toro Energy,
a été inondé, causant de sérieuses préoccupations quant à l'avenir
de l'exploitation de l'uranium prévue dans le fond du lac. Toro Energy
Ltd. envisage de stocker des résidus radioactifs provenant de la mine
d'uranium prévue à Wiluna - jusqu'à 100 millions de tonnes - dans les
carrières exploitées de Centipede et Millipede, qui se trouvent
également au fond du lac, mais sont actuellement immergées.


----------------------------------------------------------------------
6.  Pologne : Les chefs des gouvernements locaux font pression pour
    que le site de construction de la centrale en projet soit choisi
----------------------------------------------------------------------
Dans une lettre adressée à Ewa Kopacz, trois chefs de gminas (les
gouvernements locaux) ont exhorté le nouveau Premier Ministre polonais
à décider définitivement de construire (ou pas) la centrale dans
l'une de leurs localités. Ils affirment que l’absence de décision
ferme et les retards incessants entraînent des pertes conséquentes
pour leurs budgets (6 millions de PLN pour chaque gmina jusqu'à
présent, sur un budget total de 40 millions pour un seul gmina) et
qu'ils représentent un frein pour leur développement. Ils soulignent
la nécessité que la décision soit prise, afin de pouvoir soumettre
leur dossier dans le cadre des projets européens. Ils déclarent
également que les populations locales voient d'un œil favorable la
possibilité que cette centrale soit construite et qu'elles y sont
préparées.

Source :
http://www.portalsamorzadowy.pl/gospodarka-komunalna/energetyka-jadrowa-pomorze-samorzadowcy-chca-decyzji-o-elektrowni-atomowej,67183.html


----------------------------------------------------------------------
7.  Consultations intergouvernementales franco-polonaises sur
    l'énergie et le climat
----------------------------------------------------------------------
Une rencontre franco-polonaise (nommée «consultation
intergouvernementale») s'est tenue le 2 février 2015 pour traiter des
problèmes liés au climat et à l'énergie, tels que le concept d'union
énergétique ou le cadre de la politique sur le climat et l'énergie. Il
a également été question du développement de l'énergie nucléaire mais
aucune information supplémentaire n'a été donnée par les médias à ce
sujet.


----------------------------------------------------------------------
8.  77 % des Polonais soutiennent les énergies renouvelables
----------------------------------------------------------------------
Un nouveau sondage effectué par le CBOS (Centre de Recherche sur
l'Opinion Publique) a révélé début février 2015 que 77 % des Polonais
pensent que la Pologne devrait augmenter le recours aux énergies
d'origine renouvelable. Ces dernières sont soutenues en particulier
par les femmes, les jeunes et les personnes les plus aisées.

Voir :
http://www.thenews.pl/1/12/Artykul/196595,Poles-believe-in-green-energy


----------------------------------------------------------------------
9.  «Tchernobyl Day» à Vienne
----------------------------------------------------------------------
Le 24 avril 2015,  la Plateforme Viennoise Contre le Nucléaire a
commémoré la catastrophe de Tchernobyl, qui s'est produite il y a 29
ans. Les manifestants - vêtus de jaune tels des guêpes - se sont
rassemblés devant le bureau du Chancelier fédéral autrichien et le
Ministère des affaires étrangères pour attirer l'attention sur la
radioactivité qui pourrait menacer l'Autriche suite à la construction
de nouveaux réacteurs nucléaires et à la production de déchets
radioactifs que cela entraînerait. Une fois de plus les manifestants
ont exhorté le gouvernement autrichien à empêcher la construction de
nouvelles centrales nucléaires dans les États voisins que sont la
Hongrie et la République tchèque.


----------------------------------------------------------------------
10. EURATOM : La forteresse de papier du pouvoir nucléaire
----------------------------------------------------------------------
Inchangés depuis 1957 - même depuis Tchernobyl et Fukushima ! - les
mots termes du traité EURATOM sont bien plus puissants et influents
que la plupart des gens le pensent, même au sein du mouvement
antinucléaire. Du fait des privilèges immenses en faveur de
l'industrie et de la recherche nucléaires qui sont fixés dans le
traité lui-même ainsi que dans la réglementation européenne connexe
(règles contraignantes, directives, recommandations), EURATOM est un
terreau fertile favorable aux nouvelles installations nucléaires et,
par conséquent, à la multiplication des mines d'extraction
d'uranium, des déchets radioactifs et à la prolifération des armes
nucléaires. Enfin, tout cela implique par ailleurs davantage de
risques et aussi davantage de travail, un travail sans fin pour les
citoyens.

Dernièrement (en 2014), le gouvernement britannique et la Commission
Européenne (CE) ont fait référence au traité EURATOM (ET) afin de
justifier l'attribution d'importantes subventions pour financer la
centrale nucléaire HINKLEY POINT C qui est en projet. Probablement
parce qu'ils savent très bien que le préambule de 1957, euphorique au
sujet du nucléaire, ainsi que les articles introductifs de l'ET
fournissent l'unique opportunité pour la Cour Européenne de Justice
(ECJ) de rejeter la plainte que l'Autriche va déposer prochainement
contre ces subventions, alors que les règles de concurrence de l'UE
impliqueraient pour leur part la victoire juridique de l'Autriche.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Manifesto_for_the_termination_of_Germany%27s_EURATOM_membership


----------------------------------------------------------------------
11. Les projets nucléaires polonais accumulent les retards
----------------------------------------------------------------------
Selon les plannings initiaux, la construction de la première centrale
nucléaire polonaise aurait déjà dû commenceré en 2013. Il est
maintenant évident que le feu vert définitif ne sera pas donné  avant
2017, si toutefois il l'est un jour.

Juste avant son départ pour l'UE, l'ancien Premier Ministre polonais
Donald Tusk a obligé  trois autres entreprises d'Etat (ENEA, Tauron et
la société d'extraction du cuivre KGHM) à prendre 10 % de PGE EJ1. Il
est désormais prévu que le financement soit organisé sur la base d'une
structure corporative, comme cela a été fait pour TVO et Fennovoima en
Finlande (modèle Mankala, selon lequel les premiers consommateurs
n'ont pas de TVA à payer, car les actionnaires ont accès à
l'électricité à prix coûtant «pour leur propre consommation» en
fonction de leurs actions dans le projet et ont ensuite la
responsabilité de la vendre) combinée à un soutien financier comme
celui qui a été mis en place au Royaume-Uni pour Hinkley Point C -
accord qui, dans les prochaines semaines, va être porté devant la Cour
Européenne de Justice par l'Autriche et le Luxembourg qui l'accusent
de représenter une aide d'État illégale et une distorsion du marché.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Poland%27s_nuclear_plans_continue_dragging_in_the_mud


----------------------------------------------------------------------
12. Ce qui se passe actuellement en République tchèque
----------------------------------------------------------------------
Le gouvernement tchèque a approuvé la Politique Énergétique de l'État
(ASEK) le 18 mai 2015. Calla, conjointement à d'autres associations -
Les Amis de la Terre et Greenpeace - a fait paraître un communiqué de
presse commun à ce sujet. L'un des points les plus contestables dans
ce que promeut cette politique est la forte proportion d'énergie
nucléaire et de charbon. Lorsque l'on se penche sur l'étude nommée
«L'énergie intelligente» (2009), on se rend compte que cette nouvelle
politique ressemble au premier scénario - le pire - appelé «Pas de
politique active» car la République tchèque ne fait pour ainsi dire
rien pour transformer la production énergétique tchèque en énergie
d'origine renouvelable  (la part des renouvelables dans la production
électrique serait au maximum de 25 % et il n'est pas certain que
l'État ait l'intention d'aider les foyers à accéder à l'autonomie
énergétique). Au contraire, le Ministère de l'Industrie et du Commerce
(MPO) veut renforcer ses projets de nouveaux réacteurs nucléaires. Et
le Plan d'Action National pour le Développement de l'Énergie Nucléaire
en République tchèque (NAP JE ČR) a pour but de les promouvoir.

NAP ČR doit être adopté dans les semaines à venir. Le ministre MPO,
Jan Mládek, et le ministre des Finances, Andrej Babiš, ont collaboré à
son élaboration. Celle-ci pourrait être classée «top secrète». Ce
projet promeut la construction de quatre réacteurs nucléaires, deux
dans la centrale de Dukovany et deux dans celle de Temelín. Cependant,
il est probable que deux réacteurs «seulement» soient finalement
effectivement construits (la centrale de Dukovany datant des années
1985-1987 devrait devancer celle de Temelín datant de 2000-2002).
Mládek applique son modèle : nous allons décider dès maintenant,
entamer les procédures d'autorisation, l'Étude d'Impact
Environnementale (EIA), les plans d'urbanisme, la sélection des
fournisseurs, et dépenser jusqu'à 1,2 milliard d'Euros d'ici 2025, et
ensuite nous déciderons du lieu de construction des réacteurs
nucléaires et de la manière dont l'État va assumer cette décision
financièrement.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/What_currently_happens_in_Czech_Republic


----------------------------------------------------------------------
13. L'accélération du déclin de l'énergie nucléaire française
----------------------------------------------------------------------
La France se trouve à la croisée des chemins et est en plein débat
national sur l'énergie. Un projet de loi soumis à l’Assemblée
Nationale appelle à une réduction de 50 % de la dépendance française
au nucléaire d'ici 2025. La part des combustibles fossiles devrait
être réduite de 30 % d'ici 2030. Les renouvelables devraient augmenter
de 32 % et la consommation globale d'énergie devrait être réduite de
20 % (et de 50 % d'ici 2050), principalement grâce à une amélioration
de l'efficacité énergétique. L’Assemblée Nationale devrait approuver
cette politique le mois prochain.

Toutefois, ce projet de loi doit d'abord être approuvé par le Sénat
puis de nouveau par l'Assemblée Nationale - tout dépend de la limite
choisie pour la capacité installée. Si elle est limitée à la capacité
actuelle qui est de 63,2 GW, cela signifie qu'une seule centrale
nucléaire doit fermer, afin de compenser la construction de l'EPR de
Flamanville qui est en cours. Une réduction de 50 % de la part du
nucléaire d'ici 2025 semble bien en théorie, mais si la consommation
électrique globale augmente, aucune centrale ne sera fermée. En
première lecture du projet de loi, le Sénat français a augmenté la
limite de la capacité installée à 64,85 GW et n'a pas donné de date
pour la réduction de 50 % de la part du nucléaire. La proposition de
loi va maintenant retourner au Sénat pour deuxième lecture avant de
revenir une nouvelle fois devant l'Assemblée Nationale afin d'être
adoptée définitivement, ce qui laisse encore du temps pour des
changements.

Plus d'informations sur :
http://safeenergy.org/2015/05/14/the-accelerating-decline-of-french-nuclear-power/


----------------------------------------------------------------------
14. Autriche : Conférence sur l'Énergie Nucléaire 2015 - en bref
----------------------------------------------------------------------
Près de 150 militants de 12 pays différents se sont rassemblés à Linz
le 19 mai 2015 pour écouter des interventions très intéressantes sur
la situation actuelle en Allemagne, Autriche, Pologne, France,
République tchèque et en Angleterre. Le travail fait par le réseau
antinucléaire de chacun de ces pays est très différent, et cependant
les complications auxquelles le lobby nucléaire est confronté semblent
similaires : où trouver des investisseurs dans un secteur qui
représente de plus en plus un problème sur le plan financier, alors
que les énergies renouvelables deviennent de moins en moins chères ?
Et en même temps, comment expliquer au public qu'il n'a pas à se
soucier de son argent, ... ce qui sera tout particulièrement
intéressant dans le cas britannique.

Les organisateurs de cette conférence, atomstopp_atomkraftfrei leben!,
Mütter gegen Atomgefahr et Anti Atom Komitee, soutenus par le
gouvernement régional de Haute-Autriche ont aussi organisé des
possibilités de mise en réseau avant et après la conférence. Une
présentation en ligne de la conférence est disponible ici 
http://www.nec2015.eu/en/presentations.php


----------------------------------------------------------------------
15. Procès contre des militants antinucléaires s'étant opposés à
    Trident
----------------------------------------------------------------------
Deux militants antinucléaires, Nikki Clark et Theo Simon, tous deux du
Somerset au Royaume-Uni, vont être jugés lors d'un procès : ils
devront se défendre contre des allégations de violation aggravée de
propriété privée, au port HMP de Devonport - dans lequel sont amarrés
pour révisions majeures les sous-marins nucléaires du Royaume-Uni
équipés du système de missile britannique Trident. La date du procès
était initialement prévue le 19 mai, mais le procès a été ajourné la
veille de cette date, jour même où un énorme scandale a éclaté au
Royaume-Uni au sujet du système Trident. William McNeilly,
sous-marinier travaillant sur un sous-marin Trident, a publié sur
Wiki-leaks un dossier dévoilant les défaillances de sûreté et de
sécurité des sous-marins Trident après s'être enfui sans prévenir
personne et donc sans y être autorisé.

Pour en savoir plus sur le procès :
http://tinyurl.com/qfndg7q

Dès que la date du procès sera fixée, vous pourrez la connaître grâce
à ce lien :
https://southwestagainstnuclear.wordpress.com/

Quant aux informations concernant le dossier sur les défaillances de
sûreté et de sécurité de Trident, elles sont disponibles ici :
https://wikileaks.org/trident-safety/


----------------------------------------------------------------------
16. Actions conjointes de lutte contre les combustibles fossiles, le
    nucléaire et le réchauffement climatique 
----------------------------------------------------------------------
Des Britanniques militant pour le Climat et l'Énergie ont mené des
actions conjointes de lutte contre les combustibles fossiles, le
nucléaire et le réchauffement climatique lors du camp «Reclaim Power»
(Reprenons le pouvoir !) qui s'est déroulé à Oxford le dernier
week-end du mois de mai. Ce camp s'est terminé le lundi 1er juin par
une journée d'action directe visant les sociétés chargées des
Relations Publiques des entreprises du secteur des combustibles
fossiles, de la fracturation hydraulique et du nucléaire. Parmi ces
actions, il y eut des occupations de bureaux - les militants étant
accrochés les uns aux autres par des tubes reliant leurs bras de
manière à ne pouvoir être déplacés -, du théâtre de rue transformant
la société Camargue en Zone de contamination nucléaire... pour plus
d'informations, cliquez ici :
http://www.nodashforgas.org.uk/press-releases/media-zoo-and-camargue-targeted/


----------------------------------------------------------------------
17. Événements à venir
----------------------------------------------------------------------
N'hésitez pas à nous faire part des événements locaux ou
internationaux que vous organisez, afin que nous puissions les faire
paraître à la fois dans l'aperçu publié dans cette lettre
d'information et dans la section «Événements à venir» (plus complète)
du site de Nuclear Heritage !
http://upcoming.nuclear-heritage.net


01/06/14-Juin'15 : «Bure 365» -  actions décentralisées contre le site
                   de stockage de déchets nucléaires à Bure (F)
07/06/15 8h30 :    gros rassemblement à Bure (F)
08/06/15-21/06/15: camp antinucléaire «Better power !» à Pyhäjoki
                   (FIN)
08/06/15-26/06/15: exposition photo «Was wäre, wenn ... Brokdorf
                   | Tschernobyl. Eine Gegenüberstellung» à la
                   Kreisvolkshochschule, Landhausstr. 4, à
                   Freudenstadt (D)
08/06/15 13h30 :   procès à la Cour Locale salle 862, Turmstr. 91, à
                   Berlin (D) contre les militants ayant effectué des
                   actions d'escalade lors du rassemblement 2013 pour
                   la transition énergétique
14/06/15 14h :     rassemblement contre la centrale de Tihange à
                   Dreiländereck, Dreiländereckweg, à Aachen (D)
20/06/15 11h :     Conférence «Atommüll ohne Ende (Teil 2)» à
                   Tagungszentrum Pfefferberg, Schönhauser Allee 176,
                   à Berlin (D)
20/06/15 12h :     Action «Scrap Trident bloc» lors de la
                   manifestation «Stop à la politique d'austérité
                   maintenant» à la Banque d'Angleterre, Queen
                   Victoria St, à Londres (UK)
23/06/15 9h :      procès contre les militants opposés aux transports
                   Castor de 2011, à la Cour Locale, salle 1.120, à
                   Fulda (D)
09/07/15-19/07/15: Festival International du film sur l'uranium à Rio
                   de Janeiro (BR)
04/08/15-06/08/15: Marche pour la Paix depuis Walnut Creek (Mt. Diablo
                   Unitarian Universalist Church, 55 Eckley Lane, WC)
                   jusqu'à Livermore (USA)
06/08/15-09/08/15: Jeûne International pour Hiroshima-Nagasaki à
                   Livermore Lab, East Gate, Greenville Road, à
                   Livermore (USA)
06/08/15-09/08/15: Jeûne commémoratif pour Hiroshima et Nagasaki au
                   centre de Londres (UK)
15/08/15-31/08/15: Exposition artistique de la WANFA (West Australia
                   Nuclear Free Alliance) à la Moores Gallery, 46
                   Henry St, à Fremantle (AU)
16/08/15-19/09/15: Pèlerinage Walkatjurra - Marche pour le peuple de
                   Wangkatja depuis Wiluna jusqu'à Leonora (AU)
09/09/15-11/09/15: Congrès Mondial sur le Nucléaire 2015 à Londres
                   (UK)
09/09/15 10h :     procès à la Cour Locale de Lingen (D) contre les
                   manifestations de 2012 organisées par des militants
                   dans l'usine de fabrication de combustible
                   nucléaire de Lingen
après le 12/09/15: actions nationales décentralisées contre les
                   transports de déchets radioactifs sur le trajet du
                   premier transfert reconnu de concentré de minerai
                   d'uranium depuis le port de Hambourg (D)
19/09/15 11h :     Conférence sur les déchets nucléaires à la
                   Volkshochschule, Wilhelmshöher Allee 19-21, à
                   Kassel (D)
03/10/15 14h :     grand rassemblement annuel de l'Internationales
                   Aktionsbündnis gegen contre la centrale de
                   Cattenom, sur la Place St Louis à Metz (F)
05/10/15-16/10/15: Festival International du Film sur l'Uranium à
                   Florianopolis (BR)
23/10/15 :         Symposium sur la loi sur les déchets nucléaires (D)
25/04/16-01/05/16: Semaines Européennes d'Actions pour un avenir après
                   Tchernobyl et Fukushima
09/05/16-13/05/16: 14ème Congrès Pronucléaire de l'Association
                   Internationale de Protection contre les Radiations:
                   «Pratiques de protection contre les radiations :
                   partage des expériences et nouveaux défis» au
                   centre international de congrès du Cap (Afrique du
                   sud)
01/09/16-30/11/16: audience principale auprès de la Cour
                   Environnementale au sujet de la candidature de KBS
                   pour construire le site KBS3 de stockage définitif
                   de déchets nucléaires, à la Cour de District de
                   Nacka (S)
2017 :             (probablement) transports Castor de déchets
                   hautement radioactifs depuis Sellafield (RU) et de
                   déchets moyennement radioactifs depuis La Hague (F)
                   jusqu'à Gorleben  (D) et mouvements de protestation


http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Bure_365
https://www.facebook.com/events/1586277508277465/
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Better_Power!_camp
https://www.ausgestrahlt.de/mitmachen/termine.html
http://nirgendwo.info/blog/2015/05/02/berlin-zweiter-prozess-wegen-energiewendedemo/
http://www.anti-akw-ac.de/events/5/14-06-2015_demo_dreilaendereck/
https://www.ausgestrahlt.de/fileadmin/user_upload/atommuell/Aufruf_Veranstaltung_20.6._Berlin.pdf
http://www.cnduk.org/get-involved/events/item/2125-scrap-trident-bloc-at-end-austerity-now-demo
http://nirgendwo.info/blog/2015/05/02/farbe-am-castor-prozess-in-fulda-am-23-6/
http://uraniumfilmfestival.org/en/
https://nuclearfree.wordpress.com/art/
http://walkingforcountry.com
http://www.wna-symposium.org/ehome/index.php?eventid=108035&
http://nirgendwo.info/lingen/
http://www.urantransport.de/aktionstage.html
http://ag-schacht-konrad.de/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=61&Itemid=273/
https://www.ausgestrahlt.de/mitmachen/termine.html
http://uraniumfilmfestival.org/en/
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/European_Action_Weeks_For_A_Future_After_Chernobyl_And_Fukushima_2016
http://www.irpa2016capetown.org.za/
http://www.nonuclear.se/en/kalender/kbshuvudforhandling-md
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Gorleben_Castor_Resistance_in_Germany_2017


----------------------------------------------------------------------
18. À propos de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue diffusée par le
réseau Nuclear Heritage. Elle traite des activités, sujets et luttes
des militants antinucléaires de cette communauté  internationale. Les
messages sont écrits et traduits par des militants, en plus de leurs
activités antinucléaires habituelles. Cette lettre a pour but
d'informer les militants et quiconque est intéressé par le sujet.

Votre contribution à NukeNews est la bienvenue ! Envoyez vos textes
par mail à «news AT NukeNews POINT nuclear-heritage POINT net». Les
textes doivent être très courts et rédigés en anglais. Merci de ne pas
dépasser un paragraphe. Votre article doit avoir un titre concis ;
vous pouvez y ajouter un lien vers une page web apportant plus
d'informations. La date limite pour le 19ème numéro de NukeNews est
fixée au 16 août 2015.

Pour en savoir plus sur NukeNews et diffuser l'information, cliquez
sur le lien suivant :
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert