NukeNews No. 19 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Croatian | Czech | English | Finnish | French | German | Polish | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 19 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
Bienvenue dans ce court numéro de la lettre d'information de NukeNews
qui traite comme d'habitude de sujets intéressant les militants
antinucléaires appartenant au réseau Nuclear Heritage Network ! Dans
ce numéro, il y a des nouvelles de France, de Slovénie, d'Australie,
de République tchèque, d'Inde et de Pologne. Après les vacances d'été,
nous aurons probablement davantage d'informations provenant de groupes
du monde entier, dans l'édition d'automne qui sortira en novembre.
Comme d'habitude, vos contributions sont, bien entendu, toujours les
bienvenues !

Nous espérons que la lecture de cette lettre d'information vous sera
utile une fois de plus, et nous vous souhaitons une belle fin d'été !


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 19 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Le géant nucléaire Areva part en guerre contre un citoyen
2.  La Commission Royale sur l'uranium en Australie du sud ne prend
    pas en compte les critères relatifs à l'intérêt du public
3.  Le concept énergétique - ou nucléaire - slovène
4.  La Commission intergouvernementale a décidé de soutenir
    l'exploitation à long terme de la Centrale de Krško
5.  République tchèque : Le Plan d'Action National est tellement
    optimiste qu'il n'est pas crédible !
6.  Plusieurs enquêtes d'opinion publique indépendantes montrent que
    la résistance du peuple tchèque contre l'énergie nucléaire se
    renforce
7.  Appel pour le 26 avril
8.  France : La CRIIRAD s'oppose à la Commission Européenne
9.  Questions de sécurité et de régulation à propos de la Centrale de
    Kudankulam, et nécessité d'un cadre de réglementation nucléaire
    mondial
10. L'investisseur polonais cherche des CFD pour son projet de
    Centrale et nie toute probabilité de retard
11. Ukraine : Amélioration de la sûreté des centrales nucléaires
12. Manifestation à venir
13. A propos de Nukenews


----------------------------------------------------------------------
1.  Le géant nucléaire Areva part en guerre contre un citoyen
----------------------------------------------------------------------
Le géant nucléaire français Areva, appartenant en partie à l'Etat,
attaque en diffamation le groupe d'action informel CANSE (Coordination
Anti-Nucléaire du Sud-Est). CANSE a publié en ligne un article
montrant qu'Areva met en danger la vie et la sécurité des populations
vivant près des installations nucléaires de Marcoule, Cadarache et
Tricastin, situées toutes trois le long de la vallée du Rhône ; tout
comme il fait courir des risques à certaines populations du Niger (à
cause des mines d'uranium) et même de Fukushima (à cause du réacteur
rempli de Mox fourni par Areva).

Bien que l'ensemble des membres du CANSE a signé cet article en ligne,
Areva a demandé la mise en examen d'un membre du groupe seulement, par
un juge d'instruction parisien (en date du 10 juin 2015). Il est donc
clair qu'Areva cherche à faire taire ses opposants en les poursuivant
en justice individuellement et en les exposant à la banqueroute suite
à de très onéreux frais de justice. Après les manifestations massives
pour la liberté d'expression et contre le massacre de CHARLIE HEBDO,
il semble impensable que cette plainte puisse aboutir. Car au-delà de
la liberté d'expression, il s'agit bien de la santé publique mondiale
qui est en jeu.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_giant_Areva_goes_to_war_against_a_citizen


----------------------------------------------------------------------
2.  La Commission Royale sur l'uranium en Australie du sud ne prend
    pas en compte les critères relatifs à l'intérêt du public
----------------------------------------------------------------------
Les mandats actuels de la Commission Royale concernant l'industrie
nucléaire en Australie du sud semblent malenconteusement mettre bien
davantage l'accent sur la promotion de l'industrie nucléaire que sur
l'intérêt du public. Aucune évaluation ne sera faite sur des retombées
des essais nucléaires effectués par l'Australie du sud ni sur les
conséquences des tentatives incorrectes de décontamination des
anciennes mines d'uranium. Malheureusement, les répercussions et
l'expérience actuelle de l'exploitation minière de l'uranium sont
passées sous silence de peur que cela nuise aux projets d'expansion de
l'industrie nucléaire. De plus, il n'est fait nulle part état des
principaux domaines des préoccupations bien réelles du public au sujet
du nucléaire, comme ses conséquences pour la santé, la capacité
d'intervention en cas d'urgence, les conséquences sur les précieuses
ressources en eau de l'Australie du sud et les risques crédibilité
pesant sur la réputation du marché des secteurs industiels importants
suivants: alimentaire, vinicole, piscicole et touristique.

http://www.acfonline.org.au/news-media/acf-opinion/south-australias-uranium-royal-commission-fails-public-interest-test


----------------------------------------------------------------------
3.  Le concept énergétique - ou nucléaire - slovène
----------------------------------------------------------------------
Le Ministère slovène de l'Équipement a publié une proposition
d'orientations concernant le nouveau Concept Énergétique de la
Slovénie. Cette proposition fait actuellement l'objet d'une
consultation publique (jusqu'au 30 septembre 2015). Le Ministère
propose une utilisation prolongée  de l'énergie nucléaire, ce qui
signifie l'extension de la durée de vie de la Centrale de Krško
jusqu'en 2043 ainsi que la construction d'un nouveau réacteur à Krško.

Plus d'informations (uniquement en slovène) :
http://www.energetika-portal.si/dokumenti/strateski-razvojni-dokumenti/energetski-koncept-slovenije/ 


----------------------------------------------------------------------
4.  La Commission intergouvernementale a décidé de soutenir
    l'exploitation à long terme de la Centrale de Krško
----------------------------------------------------------------------
Durant la deuxième quinzaine de juillet, la Commission
Intergouvernementale supervisant la mise en oeuvre de l'accord
intergouvernmental a estimé que les 5 dernières années d'exploitation
et d'utilisation commerciale de la Centrale Nucléaire de Krško avaient
été très bonnes. Elle a soutenu la prolongation de la période
d'exploitation et donné son consentement pour la construction sur le
site de la centrale d'un stockage à sec pour les combustibles
nucléaires usagés.

Une fois les formalités administratives remplies, et lorsque
l'Administration slovène pour la sûreté nucléaire eut approuvé les
amendements du rapport de sûreté final, et les spécificités techniques
liées à la prolongation de la période d'exploitation de la Centrale de
Krško de 40 à 60 ans, la Commission Intergouvernementale, conformément
au contrat, a approuvé la décision des actionnaires de prolonger la
durée de vie de la Centrale de Krško jusqu'en 2043.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Intergovernmental_commission_supported_long-term_operation_of_Krsko_NPP


----------------------------------------------------------------------
5.  République tchèque : Le Plan d'Action National est tellement
    optimiste qu'il n'est pas crédible !
----------------------------------------------------------------------
Trois mois avant que les dirigeants politiques approuvent le Plan
d'Action National pour le Développement de l'Energie Nucléaire en
République tchèque (NAP JE) au mois de juin, les associations Calla et
Les Amis de la Terre - République tchèque ont distribué une fiche de
renseignements intitulée "Des projets nucléaires excessivement
coûteux" aux membres de la Chambre des députés et du Sénat afin de
leur fournir les informations nécessaires pour qu'ils puissent décider
de manière responsable de la future stratégie énergétique nationale.
Cependant, au lieu d'une prise de décision responsable tenant compte
du développement de l'énergie nucléaire et des énergies renouvelables
en Europe et dans le monde, il a été décidé de laisser au prochain
gouvernement, soit en 2025, le choix de construire ou non 4 nouveaux
réacteurs  (2 à Dukovany et 2 à Temelín ), mais d'allouer d'ores et
déjà 32 milliards à la préparation de ce projet. Dans le texte suivant
nous essayons de décrire brièvement les points les plus importants
vis-à-vis desquels les dirigeants politiques actuels dans leur
ensemble n'ont pas réagi de manière conforme à nos attentes.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Czech_Republic:_The_National_Action_Plan_is_so_optimistic_that_it_is_inviable


----------------------------------------------------------------------
6.  Plusieurs enquêtes d'opinion publique indépendantes montrent que
    la résistance du peuple tchèque contre l'énergie nucléaire se
    renforce
----------------------------------------------------------------------
Trois enquêtes d'opinion publique sur l'énergie nucléaire ont été
menées cette année par les sociétés suivantes : Focus Marketing &
Social Research - Actions marketing et Recherche sociale (à la demande
des Amis de la Terre - République tchèque), le CVVM ainsi que le
Centre en ligne d'Analyse et d'Etudes Empiriques (SANEP). Dans le
texte suivant, nous rappelons les résultats des enquêtes ainsi que la
relation qu'entretient le CVVM (Centre de Recherche sur l'Opinion
Publique) de l'Académie des Sciences de la République tchèque avec le
Plan d'Action National pour le Développement de l'Energie Nucléaire
qui a été adopté en juin.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Independent_public_opinion_surveys_show_resistance_of_Czech_people_against_nuclear_energy_grows_stronger


----------------------------------------------------------------------
7.  Appel pour le 26 avril
----------------------------------------------------------------------
Il est temps que les individus «éclairés» de notre temps, ceux qui
sont conscients de l’imminence d’une nouvelle catastrophe nucléaire,
qu'elle soit civile ou militaire, aient le courage de se lever !

L’année 2016 devrait être l’année d’une prise de conscience populaire.
Le 11 mars 2016 sera la journée de commémoration du début de la
catastrophe de Fukushima (5 ans après) et le 26 avril celle du début
de la catastrophe de Tchernobyl (30 ans après). Ces deux dates seront
commémorées partout dans le monde. Il n’est pas supportable que le
lobby nucléaire décide à notre place de ce que l'on doit penser, diffuser, dire et
écrire.

Dès aujourd’hui, nous, artistes, journalistes, enseignants,
photographes, musiciens, comédiens, bibliothécaires, artistes de rue,
scientifiques, danseurs, chercheurs, documentaristes, circassiens,
poètes, directeurs de salles de théâtre et de cinéma, organisateurs
de festivals, élus, militants et citoyens qui se sentent concernés,
nous mettons au travail pour rendre possible l’insurrection des
consciences contre un avenir contaminé. Nous allons produire, mettre
en place ou accueillir des lectures, colloques, séminaires
universitaires, spectacles, conférences, expositions, projections,
bals, carnavals...

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/26th_of_April_appeal


----------------------------------------------------------------------
8.  France : La CRIIRAD s'oppose à la Commission Européenne
----------------------------------------------------------------------
La Commission Européenne a l'intention de reconduire les NMA
(Niveaux Maximaux Admissibles de contamination radioactive dans les
aliments en cas d'accident nucléaire), adoptés en 1987-1990 sous la
pression du lobby nucléaire français. Ces limites autorisent des
niveaux de risque tout à fait inacceptables. À l'échelle du seul
territoire français, cette contamination légale pourrait induire des
dizaines de milliers de cancers, voire plusieurs centaines de milliers
dans les scénarios les plus pessimistes (sans compter les pathologies
non cancéreuses et la transmission d'anomalies génétiques). Les
consommateurs n'auront aucun moyen de différencier les aliments
radioactifs des aliments non contaminés.

La CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur
la Radioactivité), créée en 1986 suite à la catastrophe de Tchernobyl,
s'oppose à la Commission Européenne et a mis en ligne une pétition, à
signer avant le 30 septembre 2015 en suivant ce lien :
http://criirad-protegeonsnotrealimentation.wesign.it/en


----------------------------------------------------------------------
9.  Questions de sécurité et de régulation à propos de la Centrale de
    Kudankulam, et nécessité d'un cadre de réglementation nucléaire
    mondial
----------------------------------------------------------------------
La Nuclear Power Corporation of India Limited (NPCIL) a commencé la
construction de deux réacteurs VVER de 1000 MWe à Kudankulam au Tamil
Nadu en 2002. Le 31 décembre 2014, 26 mois après le chargement initial
de combustible, la NPCIL a déclaré avoir effectué la mise en service
du premier réacteur, sans pour autant avoir obtenu l'autorisation des
autorités de réglementation ou sureté, les essais obligatoires n'ayant
pas été concluants. Deux autres essais se sont également soldés par un
échec et, au cours du mois d'avril 2015, le rendement du réacteur
s'est mis à baisser de manière systématique, pendant deux mois et a
conduit le 24 juin 2015 à un arrêt pour maintenance de 6 mois. Au
milieu de ce chaos, le 8 juillet 2015, le Comité de Régulation de
l'Energie Nucléaire (AERB) a accordé le "permis d'exploitation
normale" du réacteur, 1008 jours après le chargement initial de
combustible (IFL). Cet intervalle est 3 fois plus long que la
moyennne des 10 autres réacteurs de 1000 MWe autorisés à
fonctionner au cours de ce siècle. Durant les 666 jours de son
raccordement au réseau, le réacteur a fonctionné 380 jours
seulement, 16 SCRAM (arrêts en urgence) et trois fermetures pour
maintenance l'ayant maintenu à l'arrêt pendant 286 jours. Cette
instabilité du réacteur est attribuable d'une part à : 1) des
appareils défectueux, contrefaits et peu performants tels que la cuve
de pression, les générateurs de vapeur et le turbogénérateur ; d'autre
part 2) des pratiques de construction de très mauvaise qualité.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Safety_and_regulatory_issues_of_Kudankulam_Nuclear_Power_Plant_in_India_and_the_need_for_a_global_nuclear_regulatory_framework


----------------------------------------------------------------------
10. L'investisseur polonais cherche des CFD pour son projet de
    Centrale et nie toute probabilité de retard
----------------------------------------------------------------------
En Pologne, le "cirque" nucléaire continue et montre les scandales à
venir avec "le" calendrier du projet de Centrale (maintenant, on
devrait peut-être plutôt dire "un" calendrier). La fuite d'un document
révélé par Greenpeace et provenant de PGE EJ1 (compagnie distributrice
d'énergie détenue par l'Etat polonais, qui en est l'investisseur
déclaré) a montré récemment que 2031 pourrait être la nouvelle date
proposée pour le lancement de la première centrale. Cela signifierait
un retard de 6 ans par rapport à la date prévue dans le programme
nucléaire officiel (PPEJ), 2025, et de 11 ans par rapport à la
première date officiellement prévue, fixée pour 2009. Et cette date
concernerait seulement le stade de la planification et des recherches,
etc. PGE a nié ces révélations et affirmé que ce calendrier "n'avait
jamais été approuvé par les dirigeants de PGE" et n'était qu'"une des
versions ayant été étudiées au cours des derniers mois".

Cependant, quelques semaines seulement avant cette fuite, PSE,
l'opérateur du réseau énergétique national, déclarait dans son projet
de programme pouvant être consulté par le public (prévoyant des
raccordements de centrales d'ici 2025), que PGE avait soumis des
projets visant à raccorder la première centrale en 2029 (ce qui
n'était donc toujours non conforme au calendrier officiel). Cette
fuite a aussi confirmé le projet de profiter de subventions du style
de celles de Hinkley Point C (contrats de différence). Il faut
également ajouter qu'aucun plan de financement affecté à la
construction des centrales prévues en Pologne n'a été officiellement
annoncé jusqu'à présent, ni par le gouvernement polonais, ni par PGE.

Le document qui a fuité est resté disponible sur le site de Greenpeace
durant quelques jours, mais il a dû être ensuite retiré. Le nouvel
article de Greenpeace remplaçant le précédent a signalé la possibilité
de retards dans le programme nucléaire polonais et l'intérêt pour le
public d'être informé de ces retards avec les risques qui y sont
liés, comme l'augmentation des coûts de construction et la
contribution devant être fournie par les autorités politiques
(communiqué et articles en polonais uniquement) :
http://www.greenpeace.org/poland/pl/wydarzenia/polska/Komunikat-Greenpeace/

Le premier communiqué reste disponible ici :
http://www.energetyka-jadrowa.cire.pl/st,37,233,item,114658,1,0,0,1,0,0,greenpeace-elektrownia-jadrowa-w-polsce-nie-wczesniej-niz-w-2031-r.html


----------------------------------------------------------------------
11. Ukraine : Amélioration de la sûreté des centrales nucléaires
----------------------------------------------------------------------
L'Ukraine envisage de prolonger la durée de vie de ses 15 réacteurs
nucléaires, qui vont pour la plupart bientôt dépasser leur date
d'expiration. L'EBRD a accepté de financer un Programme d'Amélioration
de la Sûreté constituant un tremplin essentiel pour prolonger
l'utilisation des réacteurs. Un projet coordonné par le Réseau de
Surveillance Bancaire se concentre sur cette question. Une mission
d'enquête, faisant partie de ce projet, a été menée en Ukraine fin
avril 2015.

Pour plus d'informations :
http://bankwatch.org/our-work/projects/nuclear-power-plant-safety-upgrades-ukraine


----------------------------------------------------------------------
12. Manifestation à venir
----------------------------------------------------------------------
N'hésitez pas à nous faire part de vos manifestations locales ou
internationales pour qu'elles paraissent  dans la liste complète des
manifestations à venir sur le site du Réseau Nuclear Heritage, ainsi que
dans cet extrait (dans la newsletter NukeNews) !
http://upcoming.nuclear-heritage.net


14/09/15-18/09/15: RADECS  - conférence sur les Effets des Radiations
                   sur les Composants et les Installations (RUS)
19/09/15 à 11h :   Conférence sur les déchets nucléaires à la
                   Volkshochschule, Wilhelmshöher Allee 19-21, à
                   Kassel (D)
24/09/15-30/09/15: Festival International du film sur l'uranium à la
                   KINO BROTFABRIK, Caligariplatz 1, à Berlin (D)
28/09/15 :         blocage de l'installation de production de
                   combustible nucléaire à Lingen (D)
03/10/15 à 14h :   rassemblement annuel d'Internationales
                   Aktionsbündnis gegen Cattenom contre la Centrale de
                   Cattenom, place Saint-Louis à Metz (F)
04/10/15 à 11h30 : Manifestation Nationale "Abandonnons Trident" -
                   lors de la Conférence du Parti Conservateur au parc
                   All Saints de Manchester (RU)
05/10/15-16/10/15: Festival International du Film sur l'Uranium à
                   Florianopolis (BR)
10/10/15 à 12h :   rassemblement de masse contre l'Accord de
                   Partenariat Transatlantique (TTIP) : "Stop TTIP
                   CETA - für einen gerechten Welthandel" à la gare
                   principale, Washingtonplatz à Berlin (D)
18/10/15 :         Pas de renouvellement de Trident : Stratégies de
                   réussite pour 2016 au centre de conférence
                   d'Arlington, 220 Arlington Road, Camden, à Londres
                   NW1 7HE (RU)
23/10/15 à 10h :   Congrès sur la loi sur les déchets nucléaires au
                   verdi-Höfe à Hannover (D)
29/10/15-01/11/15: Conférence Internationale sur la programmation et
                   le travail en réseau des Semaines Européennes
                   d'Actions de 2016 à Geseke-Eringerfeld (D)
29/10/15:          début du procès du conglomérat RWE sur les
                   indemnisations pour la fermeture de la Centrale de
                   Biblis à la Cour de District d'Essen (D)
12/12/15 :         "Don't Nuke the Climate" : Conférence COP21 à Paris
                   (F)
17/12/15 à 11h :   procès contre une critique des aspects ouvertement
                   de droite du film antinucléaire de Holger Strohm
                   "Friedlich in die Katastrophe" à la Cour de
                   District,  Sievekingplatz 1, 2ème étage,
                   salle A 265, à Hamburg (D)
11/03/16-26/04/16: Commémoration de Fukushima & Tchernobyl :
                   insurrection artistique, intellectuelle,
                   scientifique et de la population
25/04/16-01/05/16: Semaines Européennes d'Actions pour l'avenir après
                   Tchernobyl et Fukushima
09/05/16-13/05/16: 14ème Congrès pro-nucléaire de l'Association
                   Internationale de Protection contre les Radiations:
                   "Pratiques de protection contre les radiations :
                   partage des expériences et nouveaux défis " au
                   centre international de congrès de Cape Town
                   (Afrique du sud)
17/05/16-19/05/16: Effets de Tchernobyl sur la santé : prévisions et
                   données actuelles, 30 ans après l'accident, à
                   Obninsk (RUS)
17/05/16-20/05/16: Conférence de 2016 de l'Association canadienne de
                   Radioprotection à Toronto, Ontario (CDN)
22/05/16-26/05/16: NESTet 2016 - Sciences et Technologies du Génie
                   Nucléaire à Berlin (D)
01/09/16-30/11/16: audience principale à la Cour Environnementale sur
                   la candidature de KBS pour construire le site KBS3
                   de stockage définitif de déchets nucléaires, à la
                   Cour de District de Nacka (S)
2017(probablement):transports Castor de déchets hautement radioactifs
                   depuis Sellafield (RU) et de déchets moyennement
                   radioactifs depuis La Hague (F) jusqu'à Gorleben
                   (D) et mouvements de protestation


http://www.radecs2015.org/index.php
http://ag-schacht-konrad.de/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=61&Itemid=273/
http://uraniumfilmfestival.org/en/programm-berlin-2015
http://ag-schacht-konrad.de/index.php?option=com_content&task=view&id=769&Itemid=189
https://www.ausgestrahlt.de/mitmachen/termine.html
http://www.cnduk.org/get-involved/events/item/2229-national-demonstration-at-tory-party-conference
http://uraniumfilmfestival.org/en/
http://ttip-demo.de/home/
http://www.cnduk.org/get-involved/events/item/2231-no-trident-replacement-strategising-for-success-in-2016
http://www.bi-luechow-dannenberg.de/?page_id=9162
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/European_Action_Weeks_For_A_Future_After_Chernobyl_And_Fukushima_2016
http://ag-schacht-konrad.de/index.php?option=com_content&task=view&id=769&Itemid=189
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Don%27t_Nuke_the_Climate:_COP21_in_Paris
http://www.projektwerkstatt.de/pwerk/saasen/termine.html
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/26th_of_April_appeal
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/European_Action_Weeks_For_A_Future_After_Chernobyl_And_Fukushima_2016
http://www.irpa2016capetown.org.za/
http://radiation-and-risk.com/index.php/en/info-letter
http://crpa-acrp.org/conference/
http://www.euronuclear.org/events/nestet/nestet2016/index.htm
http://www.nonuclear.se/en/kalender/kbshuvudforhandling-md
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Gorleben_Castor_Resistance_in_Germany_2017


----------------------------------------------------------------------
13. A propos de Nukenews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue diffusée par le
réseau Nuclear Heritage. Elle traite des activités, sujets et luttes
des militants antinucléaires de cette communauté internationale. Les
messages sont écrits et traduits par des militants, en plus de leurs
activités antinucléaires habituelles. Cette lettre a pour but
d’informer les militants et toute personne intéressé par le sujet.

Votre contribution à NukeNews est la bienvenue ! Envoyez vos textes
par mail à "news AT NukeNews POINT nuclear-heritage POINT net". Les
textes doivent être très courts et rédigés en anglais. Merci de ne
pas dépasser un paragraphe. Votre article doit avoir un titre
concis ; vous pouvez y ajouter un lien vers une page web apportant
plus d'informations. La date limite pour le 20ème numéro de NukeNews
est fixée au 8 novembre 2015.

Pour en savoir plus sur NukeNews et diffuser l'information, cliquez
sur le lien suivant :
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert