NukeNews No. 20 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Croatian | Czech | English | Finnish | French | German | Polish | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 20 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
Désolés pour le délai d'attente - Nous avons du retard pour cette
édition de la newsletter de NukeNews. Cependant, nous avons rassemblé
pour vous de nombreuses informations intéressantes provenant des
réseaux antinucléaires appartenant au Réseau Nuclear Heritage. Vous
trouverez des comptes rendus sur les évènements réçents en Finlande et
en République tchèque, des annonces de campagnes/actions, un résumé
des actions ayant eu lieu au Royaume-Uni, et une mise à jour des
orientations pro-nucléaires d'un certain nombre de pays.

En espérant que vous trouverez ces informations utiles, nous vous
conseillons d'aller consulter les liens internet ajoutés à la fin des
articles pour avoir des informations supplémentaires! La section des
"événements à venir" de la newsletter sera désormais limitée à 10
éléments pour une meilleure lisibilté de la Newsletter. Retrouvez des
centaines d'événements à venir sur le web en cliquant ici
http://upcoming.nuclear-heritage.net


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 20 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Le gouvernement australien accepte de vendre de l'uranium à l'Inde
2.  La centrale nucléaire de Dukovany pose problème
3.  Événements antinucléaires à Prague et Brzkov
4.  Finlande : Semaine d'actions pour récupérer la région du Cap
5.  Accident à la centrale nucléaire de Léningrad
6.  Un réseau d'antinucléaires du sud-est de l'Europe le long du
    Danube
7.  La Charte du Kakadu marque 15 ans de valeurs partagées
8.  La bataille des déchets nucléaires recommence
9.  Le film sur l'impossibilité de trouver l'endroit le plus sûr du
    monde est désormais disponible aussi en version tchèque
10. Le nucléaire ne sauvera pas le climat !
11. Nouvelles du nucléaire au RU
12. Point sur la construction de la Centrale finlandaise de
    Fennovoima NPP
13. Les pluies du désert devraient apporter non pas la pollution, mais
    la Vie
14. Note d'information : Des cas de cancers thyroïdiens chez les
    enfants dans la Préfecture de Fukushima
15. Événements à venir
16. À propos de NukeNews


----------------------------------------------------------------------
1.  Le gouvernement australien accepte de vendre de l'uranium à l'Inde
----------------------------------------------------------------------
Le gouvernement australien a accepté de vendre de l'uranium à l'Inde.
Cette décision ne tient absolument pas compte des recommandations des
autorités supérieures comprenant les bureaucrates australiens et les
pro-nucléaires qui ont alerté sur les risques de cet accord. Cet
accord a été décrit comme "l'enjeu le plus important de notre époque
sur la non-prolifération" quand l'Inde continue à tester missiles
(balistiques) pouvant transporter des armes avec une intention
manifeste d'utiliser les réserves d'Uranium mondial afin de préserver
leurs stocks nationaux pour l'armement. Même le Contrôleur Général de
l'Inde s'est montré extrêmement critique quant à la sûreté des
centrales nucléaires du pays :le nucléaire n'est jamais sûr mais c'est
un avertissement important! Nous n'avons pas été capables d'arrêter la
négociation de cet accord commercial mais nous pouvons et nous devons
arrêter l'ouverture de mines d'uranium pouvant devenir une menace
nucléaire en Inde ou ailleurs.

Entretemps dans la région des Goldfields, à l'Ouest de l'Australie :
il y a deux propositions de mines d'uranium soumises aux commentaires
de l'opinion publique : Yeelirrie et l'extension de Wiluna. Une
pétition est en ligne pour protester contre la mine d'uranium de
Yeelirrie. - alors signez-la avant le 14 décembre, et faites-la
circuler !
http://ccwa.good.do/yeelirrie/standwithyeelirrietraditionalownerssubmissiontotheepa


----------------------------------------------------------------------
2.  La centrale nucléaire de Dukovany pose problème
----------------------------------------------------------------------
Bien que dans leur rapport intitulé "Quatre ans après Fukushima : les
centrales nucléaires sont-elles plus sûres ?", Oda Becker et Patricia
Lorenz recommandent de "fermer immédiatement la centrale de Dukovany
NPP" et sont opposés vraisembablement au PLEX (Extension de la durée
de vie des centrales),il se passe exactement le contraire en
République tchèque. Certains politiciens, l'Association Energetické
Třebíčsko (ET), les Gouverneurs de la Moravie du sud et de la région
de Vysočina soutiennent les efforts de CEZ (1er producteur
d'électricité de République tchèque) pour prolonger le fonctionnement
de tous les réacteurs existants à Dukovany. Parallèlement, ces mêmes
politiciens essayent de modifier l'amendement des lois sur la
construction et sur les marchés publics afin d'accélérer le processus
de construction d'une 5ème nouvelle unité à Dukovany NPP. En effet,
une nouvelle centrale complémentaire Dukovany II devrait être créée;
ce qui générera donc pour cet automne 2015 une demande d'étude
d'impact sur l'environnement non plus pour un seul mais pour deux
nouveaux réacteurs à Dukovany.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Problematic_Dukovany_Nuclear_Power_Plant


----------------------------------------------------------------------
3.  Événements antinucléaires à Prague et Brzkov
----------------------------------------------------------------------
Mercredi 4 novembre, deux événements intéressants se sont déroulés.
Ils avaient deux points communs : l'exploitation minière de l'uranium
et la présence du maire de Brzkov, ville où le 18 décembre 2014 le
gouvernement tchèque a autorisé l'élaboration du procédé
d'exploitation de l'uranium.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/The_Anti-Uranium_Events_in_Prague_and_Brzkov


----------------------------------------------------------------------
4.  Finlande : Semaine d'actions pour récupérer la région du Cap
----------------------------------------------------------------------
Voici un an, fin avril 2016, Fennovoima commençait à aménager la
région d'Hanhikivi dans le Nord de la Finlande pour construire la
nouvelle centrale nucléaire. Au même moment, le camp de protestation
contre Fennovoima célébrera son premier anniversaire. Le camp a réussi
à occuper la zone de construction pendant cinq mois, et à ralentir les
travaux de construction. Durant l'été, il y eu des douzaines de
barrages et les journaux reportaient des actions de sabotage variées.
En septembre, après l'expulsion, huit jours durant, le camp déménagea
à l'extérieur du site de construction pour continuer ses activités
avec l'aide de sympathisants locaux. Ce qui ne perturba nullement les
barrages et autres activités contre l'énergie nucléaire.

A la fin avril, nous allons retourner sur le site de construction.
L'objectif est de paralyser l'ensemble du chantier dans la durée. Avec
un groupe suffisamment grand, nous pourrons réoccuper la zone et y
rester. Nous souhaitons non seulement réoccuper cette zone mais aussi
envahir les régions environnantes en menant des actions contre
Fennovoima, l'energie nucléaire, la destruction de la nature et le
capitalisme, tout en respectant la diversité des tactiques.

Ce camp/action en cours est un challenge important en Finlande, où il
y a peu de gens prennant part aux actions de désobéissance civile (et
plus généralement aux actions politiques de terrain). Solidarité et
participation venant d'autres pays d'Europe et de tous les coins de
la planète sont bien sûr les bienvenues. Ce/tte camp/agne et les
actions diverses tout autour ont réussi à ralentir la centrale
nucléaire, et ça va continuer... Vous n'allez quand même pas manquer
l'occasion d'y participer !

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Finland:_Reclaim_The_Cape_action_week


----------------------------------------------------------------------
5.  Accident à la centrale nucléaire de Léningrad
----------------------------------------------------------------------
Il s'est produit un arrêt d'urgence à la deuxième unité électrique de
la centrale nucléaire de Léningrad le vendredi 18 décembre 2015 à
13h50. La cause de cet arrêt suivi du refroidissement du réacteur est
du à une fuite soudaine de vapeur radioactive provenant d'un tuyau
défectueux de l'une des salles de l'atelier des turbines. Les deux
turbines alimentant le réacteur ont été arrêtées.

Lors de l'étape de refroidissement, la vapeur du réacteur s'est
propagée du tuyau dans l'environnement. Un vent de sud-sud-est d'une
vitesse de 5 mètres par seconde (inhabituel dans cette région) a
déplacé la vapeur radioactive vers le Golfe de Finlande, dans la
direction de Vyborg-Zelenogorsk. La mesure du rayonnement en
arrière-plan dans la direction du centre de Sosnovy Bor, à 5 km de
l'unité d'urgence, par Green World à 17h, était de 20 µR/h (niveau
d'arrière-plan typique). La ville de St Pétersbourg, d'une population
de 5 millions d'habitants, située à 40 km à l'Est de la centrale
nucléaire de Léningrad a donc eu de la chance cette fois-ci. Selon
certaines sources, le niveau de rayonnement a augmenté d'un facteur
plusieurs fois supérieur au niveau d'arrière-plan habituel, mais dans
la limite de la zone de NPP.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Accident_at_Leningrad_NPP


----------------------------------------------------------------------
6.  Un réseau d'antinucléaires du sud-est de l'Europe le long du
    Danube
----------------------------------------------------------------------
Suite à une rencontre internationale à St.Pölten, en Basse-Autriche,
en 2014, Paula Stegmüller, Maria Urban, Johanna Nekowitsch, Margit
Quendler et Magdalena Waygand, forces motrices de l'ONG "Wiener
Plattform Atomkraftfrei e.V.", basée à Vienne, ont réussi à mettre en
place une plate-forme internet regroupant des opposants au nucléaire
venant d'Allemagne, d'Autriche, de République tchèque, de Sovaquie, de
Slovénie, de Hongrie, de Roumanie et de Bulgarie.  Elles vous invitent
à visiter leur nouveau site internet multilingue, dont le lien figure
ci-dessous et vous seraient bien entendu très reconnaissantes de votre
coopération pour renforcer ce réseau dans le futur.

http://www.donauregion-atomkraftfrei.at


----------------------------------------------------------------------
7.  La Charte du Kakadu marque 15 ans de valeurs partagées
----------------------------------------------------------------------
L'opposition du début aux projets d'extraction minière d'Uranium à
Jabiluka s'est transformée en une puissante plate-forme pour faire des
affaires au Kakaduv d'une manière différente et meilleure. ERA est
détenue désormais majoritairement par Rio Tinto qui a  fait le serment
en public de ne pas exploiter la mine de Jabiluka sans le consentement
du peuple Mirarr.

La fin des menaces d'exploitation de l'Uranium dans d'autres endroits
du Kakadu a amélioré d'une manière significative la situation grâce à
l'incorporation de la zone de l'ancien Projet de Koongarra dans le
Parc National du Kakadu voisin, la protégeant ainsi définitivement
contre l'exploitation minière.

http://www.sbs.com.au/news/article/2015/11/16/comment-kakadu-charter-marks-15-years-shared-values


----------------------------------------------------------------------
8.  La bataille des déchets nucléaires recommence
----------------------------------------------------------------------
Après des tentatives infructueuses visant à imposer un dépôt de
déchets nucléaires national en Australie du Sud et dans les
Territoires du Nord, le gouvernement fédéral a mis en route sa
dernière tentative pour trouver un site. On a préselectionné six sites
dans quatre états.

http://www.canberratimes.com.au/comment/nuclear-waste-dump-battle-begins--again-20151113-gkypn7.html


----------------------------------------------------------------------
9.  Le film sur l'impossibilité de trouver l'endroit le plus sûr du
    monde est désormais disponible aussi en version tchèque
----------------------------------------------------------------------
Le documentaire anglo-allemand "Voyage vers l'endroit le plus sécurisé
sur terre" du réalisateur suisse Edgar Hagen montre combien il est
absurde de penser qu'il serait facile de trouver un endroit, dans
différents points de la planète,pour stocker des déchets nucléaires.
Edgar Hagen a voyagé en Allemagne, en Autriche, en Australie, en
Chine, aux USA, au Japon, en Suisse et en Angleterre. Et qu'a-t-il
trouvé? Le lieu le plus sécurisé sur terre?

Ce film semble être un très bon outil pour démontrer à la population
dont la communauté risque de devenir une vaste décharge nucléaire,
sur quels critères ces régions ont été choisies. Nos remerciements à
l'ONG Calla “soleil et liberté“ ainsi qu'au soutien du gouvernement
régional de Haute-Autriche, ce documentaire  est maintenant
disponible sous-titré en tchèque et vient juste d'être diffusé dans
les régions concernées en République tchèque. Ce film était aussi
projeté au Festival Ekofilm qui se tenait à Brno en Moravie du sud du
3 au 5 décembre 2015. Si vous souhaitez projeter ce film ou aider à
élaborer des versions en d'autres langues, nous vous invitons à
contacter l'une des personnes mentionnées ci-dessus;pour plus
d'informations sur la situation en République tchèque, cliquez sur ce
lien :
http://www.nechcemeuloziste.cz


----------------------------------------------------------------------
10. Le nucléaire ne sauvera pas le climat ! 
----------------------------------------------------------------------
La compagnie française nucléaire EDF a sponsorisé la COP21 en essayant
de promouvoir comme“ami du climat“ son electricité mix basée sur le
nucléaire. Pour contrer cette „apparence verte“ le réseau
antinucléaire français "Sortir du nucléaire" mena une campagne active
pendant la COP conjointement avec de nombreuses organisations du monde
entier. 

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_power_won%27t_save_the_climate!


----------------------------------------------------------------------
11. Nouvelles du nucléaire au RU
----------------------------------------------------------------------
Il y a eu beaucoup d'agitation au Royaume-Uni ces derniers mois : deux
militants britanniques ont gagné le procès contre Trident; ils ont été
acquittés car le parquet de la Couronne n'a trouvé aucune preuve de
culpabilité contre eux ! Les tribunaux constatèrent qu'ils n'avaient
pas commis d'intrusion illicite aggravée puisqu'ils n'étaient pas
"dans la propriété", d'aprés la définition de "propriété" dans
l'inculpation. Cette affaire judiciaire s'est déroulée début septembre
mais nous n'avons pas réussi à respecter la date limite de la dernière
édition de NukeNews ! Il sera intéressant de voir comment le Ministère
de la Défense va gérer le prochain procès au chantier naval nucléaire
de Devonport Dockyard à Plymouth, et quelles accusations seront
évoquées...
http://www.itv.com/news/westcountry/update/2015-09-08/two-anti-nuclear-protesters-appear-in-court/
http://www.itv.com/news/westcountry/update/2015-09-08/anti-nuclear-protesters-cleared-of-all-charges/

En octobre, les ressentiments contre Hinkley se sont finalement
enflammés au Royaume-Uni. Le mois avait commencé par la visite à
Hinkley de Molly Scott-Cato, députée européenne écologiste pour le
sud-ouest, rejointe par le vice-président de l'Assemblée Nationale
française, venu pour expliquer au Royaume-Uni pourquoi les français ne
veulent pas des EPR...

Le Royaume-Uni a également reçu la visite du dictateur chinois Xi
Jingping qui signa un protocole d'accord stipulant que la Chine
investirait dans la centrale de Hinkley à condition qu'elle puisse
construire elle-même, et faire fonctionner un prototype de réacteur de
conception chinoise à Bradwell. Ce qui entraîna une assez vive
réaction non seulement parmi les citoyens ordinaires mais aussi chez
les gradés militaires et les cadres des services du renseignement,
bien que cela ne changea pas grand chose au fait répugnant où la
famille Royale et des seniors Conservateurs, comme le Chancelier
George Osborne,offrirent un dîner bien arrosé à ces oppresseurs
chinois.

La réponse à cette visite fut que les militants de Somerset occupèrent
le nouveau rond-point construit par EDF à Hinkley, avec un gros
éléphant blanc avec un message en mandarin demandant à la Chine de ne
pas investir dans le nucléaire ici. Les manifestants cherchèrent à
débattre de la politique énergétique Britanique en twittant
#OsbornesNRGfolly.
https://southwestagainstnuclear.wordpress.com/2015/10/19/osbornesnrgfolly/
http://www.theguardian.com/commentisfree/picture/2015/oct/21/steve-bell-britain-china-trade-deals-cartoon?CMP=twt_gu

EDF renonça à les expulser et à arrêter la manifestation,réalisant que
cela ferait mauvais effet en regard de la situation des droits de
l'Homme en Chine.
https://bambuser.com/v/5866075

La police du Grand Manchester a eu moins de scrupules et a exécuté les
ordres de l'Armée Rouge  avec zèle à Manchester, où ils arrêtèrent des
manifestants antinucléaires simplement parce qu'ils se trouvaient là
et avant même qu'ils puissent protester contre la présence de M.Xi.
https://www.youtube.com/watch?v=rvOCMS1CPls


----------------------------------------------------------------------
12. Point sur la construction de la Centrale finlandaise de
    Fennovoima NPP
----------------------------------------------------------------------
Voici quelques informations d'un militant de la région de Pyhäjoki sur
Fennovoima,société fondée initialement par le géant nucléaire allemand
EON, puis gérée actuellement par la corporation russe Rosatom,et qui
va construire une centrale nucléaire. Depuis l'été, des événements
intéressants se sont produits en Finlande. Après une période trés
complexe, Fennovoima arriva à maintenir sa candidature pour obtenir un
permis de construire auprès du Ministère de l'Économie, et celle-ci
suit son cours. La société n'a pas encore de permis de construire; le
dossier de candidature est en cours au Ministère et à la STUK
(Autorité de Sûreté nucléaire finlandaise), qui ne pourront pas
prendre de décision avant 2017-2018. Actuellement Fennovoima cause des
dégats irrémédiables dans la grande "zone verte" de Hanhikivi, et
Pyhäjoki en Finlande du nord. On ne peut pas faire grand'chose pour le
moment, le projet suit son cours : espérons qu'il finira par des
problèmes économiques mais à nul autre pareil! Désolé d'avoir à dire
cela.


----------------------------------------------------------------------
13. Les pluies du désert devraient apporter non pas la pollution, mais
    la Vie
----------------------------------------------------------------------
Toro Energy a l'intention de transformer l'Est Murchison (Australie)
en une mine d'uranium et une zone de déchets radioactifs: au moins 7
mines d'uranium s'étendant sur une région de 200km et deux systèmes
lacustres. La société projette de transporter le minerai d'uranium
par camions depuis les carrières vers une installation centrale de
traitement, formant ainsi des barrages de résidus de déchets
radioactifs sur les berges du Lake Way.

Réagissez aux projets de mines d'uranium de Toro à Wiluna en envoyant
un message à l'EPA (Agence de Protection Environnementale) :
https://ccwa.good.do/wiluna/stopthenuclearindustrialisationoftheeastmurchison/


----------------------------------------------------------------------
14. Note d'information : Des cas de cancers thyroïdiens chez les
    enfants dans la Préfecture de Fukushima
----------------------------------------------------------------------
Parmi les 137 cas de cancers malins de la thyroïde présumés ou
diagnostiqués, 23 des 25 personnes examinées à nouveau, ont été
informées qu'elles n'avaient pas de cancer de la thyroïde lors de la
première phase de dépistage.

Déjà, à la fin de l'été 2015, des rapports sur des cas de cancers
pédiatriques de la thyroïde chez l'enfant à Fukushima avaient été
rendus publics lors du 20ème Comité de Contrôle de l'enquête sur la
gestion de la santé à Fukushima. D'après ces rapports, le nombre
d'enfants suspectés d'avoir un cancer de la thyroïde ou diagnostiqués
comme souffrant d'un cancer de la thyroïde de type malin s'élevait à
137. Parmi ces 137 enfants, 25 étaient soit suspectés d'avoir un
cancer de la thyroïde, soit diagnostiqués comme ayant effectivement
un cancer de la thyroïde au cours de la seconde phase d'examens
médicaux, commencée en 2014.

Plus d'informations  :
http://www.foejapan.org/en/news/150904.html


----------------------------------------------------------------------
15. Événements à venir
----------------------------------------------------------------------
N'hésitez pas à nous faire part de vos événements locaux ou
internationaux pour qu'ils paraissent dans la liste complète des
événements à venir sur le site du Réseau Nuclear Heritage, ainsi que
dans cet extrait qui paraît dans la newsletter de NukeNews !
http://upcoming.nuclear-heritage.net


Mars et avril 2016:Commémoration des 5 ans de la catastrophe de
                   Fukushima et des 30 ans de celle de Tchernobyl
27/02/16 à 12h :   rassemblement national "Arrêtez Trident" au Hyde
                   Park Corner à Londres (RU)
19/03/16 :         Conférence sur les conséquences sanitaires des
                   catastrophes nucléaires - et sur la voie des
                   énergies renouvelables, avec des intervenants
                   venant de divers pays à l'Institut de Mécanique de
                   Manchester (RU)
30/03/16 :         Conférence sur la (non)-nucléarisation du
                   Moyen-Orient à Clermont-Ferrand (F)
15/04/16-16/04/16 :Conférence scientifique internationale "L'accident
                   de Tchernobyl et la société  : 30 ans après la
                   catastrophe" à Minsk (BLR)
05/04/16 :         Conférence antinucléaire internationale à Prague
                   (CZ)
22/04/16-01/05/16 :Semaine d'actions "Récupérons Le Cap" à Pyhäjoki
                   (FIN)
10/05/16-12/05/16 :Rencontres annuelles du lobby nucléaire allemand  :
                   Jahrestagung Kerntechnik 2016" au CCH-Centre de
                   Congrès de Hambourg, à Hambourg (D)
17/05/16-19/05/16 :Conséquences sanitaires de Tchernobyl : prévisions
                   et données actuelles 30 ans après l'accident à
                   Obninsk (RUS)
Août 2016 :        Grande marche "Walkatjurra" pour le peuple de
                   Wangkatja (AUS)


http://www.nuclear-heritage.net/index.php/5_years_Fukushima_disaster_%26_30_years_Chernobyl_disaster_remembrance_2016
https://www.facebook.com/events/160801110932716/
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Finland:_Reclaim_The_Cape_action_week
http://radiation-and-risk.com/index.php/en/info-letter


----------------------------------------------------------------------
16. À propos de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue diffusée par le
réseau Nuclear Heritage. Elle traite des activités, sujets et luttes
des militants antinucléaires de cette communauté internationale. Les
messages sont écrits et traduits par des militants, en plus de leurs
activités antinucléaires habituelles. Cette lettre a pour but
d’informer les militants et quiconque est intéressé par le sujet.

Votre contribution à NukeNews est la bienvenue ! Envoyez vos textes
par mail à "news AT NukeNews POINT nuclear-heritage POINT net". Les
textes doivent être très courts et rédigés en anglais. Merci de ne pas
dépasser un paragraphe. Votre article doit avoir un titre concis ;
vous pouvez y ajouter un lien vers une page web apportant plus
d'informations. La date limite pour le 21ème numéro de NukeNews est
fixée au 24 avril 2016.

Pour en savoir plus sur NukeNews et diffuser l'information, cliquez
sur le lien suivant :
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert