NukeNews No. 3 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Czech | English | Finnish | French | German | Russian


************************************************************
*   NukeNews n° 3 - Service d'information antinucléaire    *
************************************************************

---------------------------------------------------------------------
0. Préface
---------------------------------------------------------------------
Ce numéro de NukeNews est retardé d’une semaine. Cela tient à la
réussite des actions de protestation contre le transport par «Castors»
de déchets radioactifs de haute activité depuis La Hague (F) jusqu’à
Gorleben (D), auquel plusieurs de nos rédacteurs ont participé. Cela
semble être une bonne raison d’être en retard pour ce bulletin.     

À côté de cette résistance antinucléaire énorme et créative qui se
développe en ce moment, de nombreux autres événements incroyables ont
eu lieu dans le secteur nucléaire : dans plusieurs pays, les
autorités ou des entreprises ont décidé, du fait de la catastrophe de
Fukushima, de reporter ou d'arrêter leurs programmes nucléaires,
tandis que certains pays, comme la Suisse, ont pris la décision de
sortir du nucléaire à long terme. Malheureusement, dans le même
temps, les gouvernements de Pologne et de République tchèque ont
renforcé le développement de leurs activités nucléaires en visant à
mettre en place un complexe atomique dans leur pays.         

Le mouvement anti-nucléaire japonais poursuit les manifestations, et
l'idée d'une sortie progressive du nucléaire se propage dans ce pays
sous l’effet de la menace atomique. Cependant, malgré la catastrophe
de Fukushima le pays envisage encore la poursuite de son programme
nucléaire.    


---------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 3 de NukeNews
---------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Pas de mines d'uranium à Kuusamo!
2.  Explosion sur un site atomique français
3.  Siemens va abandonner ses activités nucléaires
4.  Corruption: les germes d’un nouveau Fukushima russe?
5.  L’Autorité de sûreté nucléaire française souligne les
    «faiblesses» de l'EPR
6.  Gorleben: Des mesures de la radioactivité falsifiées, les
    limites légales dépassées
7.  E.on a décidé de construire un nouveau réacteur à Pyhäjoki 
8.  Semaine d'actions en Russie 
9.  Des milliers de manifestants ont fait du 13e transport de
    «Castors» le plus long de l'histoire
10. De l’Iode-131 sur l'Europe 
11. Entreposage de déchets radioactifs dans les centrales nucléaires
    russes
12. Camp de protestation et blocus d’Olkiluoto en 2012 
13. Nouveau transport de Castors attendu à Ahaus 
14. Rencontre internationale de réseautage à Kuusamo 
15. EDF condamné à une amende de 1,5 millions € pour avoir espionné
    Greenpeace
16. Hinkley en tête des projets de nouveaux réacteurs 
17. Prochains événements 
18. À propos de NukeNews


---------------------------------------------------------------------
1.  Pas de mines d'uranium à Kuusamo!
---------------------------------------------------------------------
Il est prévu de construire plusieurs mines d'uranium et d’or à
Kuusamo, dans le sud-est de la Laponie finlandaise. L’extraction de
l'uranium entraîne une contamination radioactive de l'air, de l'eau
et du sol. Les rivières, qui charrient de l'eau potable depuis des
milliers d'années risquent d’être empoisonnées par des déchets
miniers radioactifs.

Une pétition vise à faire pression pour arrêter le projet de mine
d'uranium à Kuusamo pour montrer que les gens ne sont pas prêts à
accepter une quelconque exploitation minière ou un bâtiment qui,
directement ou indirectement sont impliqués dans la production
d'uranium à l’intérieur de Kuusamo ou aux environs.    

Ces activités sont accusées de détruire les moyens de subsistance des
habitants de Kuusamo, de polluer la terre et d’entraîner des risques
pour la santé. Pour en savoir plus et signer la pétition contre des
mines d'uranium à Kuusamo: 
http://www.petitions24.com/no_uranium_mining_in_kuusamo


---------------------------------------------------------------------
2.  Explosion sur un site atomique français
---------------------------------------------------------------------
Une explosion sur le site de Marcoule, à environ 30 kilomètres au
nord d'Avignon (F), a blessé quatre travailleurs et entraîné le décès
d’un cinquième. L'explosion et l’incendie qui l’a suivie se sont
produits vers 9 h 45 dans un four de l’installation d'une filiale
d’EDF et des déchets radioactifs de faible activité ont été brûlés.
Bien que les autorités aient établi un cordon de sécurité à
l'extérieur de l'établissement en raison du danger des rejets
radioactifs, les représentants officiels ont déclaré le jour même que
l'accident était terminé et affirmé qu’aucun rejet radioactif n’avait
eu lieu. Plusieurs réacteurs nucléaires déclassés sont aussi situés
sur le même site ainsi qu’une usine partiellement utilisée par la
compagnie nucléaire Areva pour produire le très dangereux combustible
MOX, un mélange d'uranium et de plutonium.


---------------------------------------------------------------------
3.  Siemens va abandonner ses activités nucléaires
---------------------------------------------------------------------
Mi-septembre, la société allemande Siemens a annoncé qu’elle mettait
fin à ses activités nucléaires. Siemens a construit la totalité des
réacteurs nucléaires commerciaux allemands et a participé à la
construction d’installations atomiques dans le monde entier. En 2009,
l’entreprise avait décidé de quitter la co-entreprise nucléaire
qu’elle avait créée avec le géant français Areva au profit du
démarrage d’une nouvelle coopération avec le groupe atomique russe
Rosatom.

Cette tentative constituait une rupture du contrat avec Areva ce qui
a entraîné une décision de justice interdisant à Siemens de
concurrencer son ancien partenaire français dans le domaine du
nucléaire jusqu'en 2013. La décision de Siemens de tirer un trait sur
ses activités nucléaires n’est donc en fait qu’une simple acceptation
de la réalité. Même si Siemens affirme qu’il ne participera plus à la
construction de centrales nucléaires, il continuera probablement à
produire les pièces correspondant à ces installations.


---------------------------------------------------------------------
4.  Corruption: les germes d’un nouveau Fukushima russe?
---------------------------------------------------------------------
La corruption au sein de l’entreprise nucléaire d’État russe Rosatom
pourrait être à l’origine de nouveaux accidents nucléaires en Russie,
disent des experts. Le groupe écologiste Ecodefense! pense que les
risques sont suffisamment élevés pour aboutir à un autre Fukushima,
tandis que le Comité national anti-corruption (NAC) a instamment
demandé au Premier Ministre Vladimir Poutine et au Procureur général
Iouri Tchaïka d’engager une enquête sur les violations et les abus
largement rapportés à propos de l’industrie nucléaire, notamment sur
les sites de construction de nouvelles centrales.

http://www.bellona.org/articles/articles_2011/corruption_rosatom


---------------------------------------------------------------------
5.  L’Autorité de sûreté nucléaire française souligne les
    «faiblesses» de l'EPR
---------------------------------------------------------------------
Le chantier de l’EPR, le réacteur nucléaire en cours de construction
à Flamanville, présente de nombreuses «faiblesses» qui font peser un
doute sur la «qualité finale». C’est la conclusion qui a été tirée
après une inspection approfondie réalisée sur le site en mai par
l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le compte rendu de cette
«inspection de revue», révélé par le journal le Canard enchaîné le 24
août, a été mis en ligne sur le site de l’ASN. Il s’agit d’une lettre
de 20 pages adressée le 24 juin dernier par l’ASN à EDF, le maître
d'œuvre du réacteur de 1600 mégawatts mis au point par Areva.
L’inspection a été réalisée par quinze experts, notamment un
observateur de l’organisme de régulation britannique. L’équipe a
découvert des écarts par rapport aux exigences de construction sur
des parties essentielles du réacteur : l’alimentation des générateurs
de vapeur, les filtres d’injection d’eau, les accumulateurs RIS du
système de refroidissement. «EDF devra faire des efforts importants
pour démontrer la qualité finale de la construction de Flamanville
3», juge l’ASN qui pointe  «des incohérences entre des exigences
spécifiées au sous-traitant et des exigences mentionnées dans le
rapport préliminaire de sûreté» - c'est-à-dire un non-respect des
prescriptions initiales. A propos d'un dispositif essentiel des
générateurs de vapeur, les experts estiment que «la qualité de ces
matériels en rapport avec leur importance pour la sûreté n'est pas
démontrée et que leur utilisation sur FLA3 n'est pas possible.»  Dans
deux cas, ils demandent à EDF de «ne pas engager d'action
difficilement réversible avant l'apport de la démonstration» de
conformité.      

Source : Le Monde, 24 août 2011


---------------------------------------------------------------------
6.  Gorleben: Des mesures de la radioactivité falsifiées, les limites
    légales dépassées
---------------------------------------------------------------------
Une étude réalisée par une initiative citoyenne locale a découvert
que les mesures de radioactivité sur le centre d'entreposage de
Gorleben pour les déchets radioactifs de haute activité ont été
falsifiées pendant de nombreuses années. Le Ministère de
l’Environnement de Basse Saxe a alerté le public après avoir détecté
les niveaux de radioactivité. Un groupe d’experts de l’initiative
locale a analysé les données de mesures de différentes institutions.
Ils ont conclu que l’exploitant et les experts pronucléaires ont
effectué des calculs faux des limites de radioactivité en soustrayant
une valeur fausse pour le soi-disant «bruit de fond de la
radioactivité naturelle».

Au lieu d’utiliser les valeurs du point zéro avant l’arrivée des
déchets nucléaires à Gorleben, l’exploitant s’est servi des niveaux
de radioactivité beaucoup plus élevés mesurés alors qu’il y avait
déjà des dizaines de châteaux de déchets haute activité dans le
centre d’entreposage. L’utilisation des valeurs réelles de la
radioactivité de fond détectée à l’origine montre que les limites
légales de radioactivité ont été dépassées depuis de nombreuses
années. L’initiative a maintenant déposé une plainte contre
l’exploitant auprès du Procureur.

http://www.bi-luechow-dannenberg.de/chronologisch/aktuell/grenzwertu%CC%88berschreitungen-am-zwischenlager-gorleben


---------------------------------------------------------------------
7.  E.on a décidé de construire un nouveau réacteur à Pyhäjoki
---------------------------------------------------------------------
Le géant nucléaire allemand e.on est le principal actionnaire de la
société Fennovoima en Finlande. E.on a créé cette société après son
échec dans sa tentative de construire une nouvelle centrale nucléaire
près de celle de Loviisa. En utilisant l'étiquette «Fennovoima»
(Scandinavie électricité) ils ont demandé un permis de construire
pour un réacteur dans le nord de la Finlande. En juillet 2010, le
Parlement finlandais a voté une «décision de principe» pour 2-3
nouveaux réacteurs dont la centrale de Fennovoima. Le 5 octobre 2011,
la société a annoncé son choix du site de Pyhäjoki, une municipalité
sur la côte de la Baie de Botnie, dans le nord de la Finlande. Il
s’agirait du sixième réacteur nucléaire en Finlande après Loviisa 1
et 2, et Olkiluoto 1 à 3.


---------------------------------------------------------------------
8.  Semaine d'actions en Russie
---------------------------------------------------------------------
En Russie, une semaine d'actions s’est déroulée contre les centrales
nucléaires coûteuses et dangereuses, et pour l'efficacité
énergétique. Elle était organisée par les représentants des
organisations et des mouvements antinucléaires de différentes parties
du pays qui sont fortement opposés au financement par les
contribuables de la construction de nouvelles centrales nucléaires
extrêmement coûteuses.

Du 21 au 25 novembre, différentes actions ont été réalisées par des
militants de Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni Novgorod, Mourmansk,
Murom, Ekaterinbourg, Balakovo, Kaliningrad, etc. En une semaine
d'actions communes, les écologistes ont organisé des stands et des
rassemblements, un travail avec les députés dans les régions, des
tables rondes, etc.     

Pour plus d’information - http://anti-atom.ru


---------------------------------------------------------------------
9.  Des milliers de manifestants ont fait du 13e transport de
    «Castors» le plus long de l'histoire
---------------------------------------------------------------------
Le 13e transport de déchets haute activité à destination de Gorleben,
en Basse Saxe (Allemagne), qui devait à l'origine commencer le 24
novembre à Valognes, en France, a été repoussé d’une journée alors
que des centaines de militants antinucléaires se rassemblaient près
de la gare de chargement française. Cependant, des centaines de
personnes ont déjà bloqué le transport à Valognes lorsqu'il était
censé démarrer et des actions ont suivi sur l’itinéraire à travers la
France et l'Allemagne.

Dans la région du Wendland autour de Gorleben, jusqu'à 25 500
personnes ont protesté contre le transport atomique et la politique
nucléaire allemande, ne voulant pas accepter la poursuite de
l'exploitation de neuf réacteurs nucléaires. Jusqu'à 5 000 personnes
ont bloqué les voies vers Harlingen, quelque 1 800 ont bloqué la
route vers Gorleben, et plusieurs milliers se sont aux actions le
long des voies ferrées et des routes. Presque 30 camps de
protestation et points d'infos avaient été créées, environ 150
événements ont fait connaître le transport nucléaire et préparé les
actions en Allemagne et en France. Une pyramide de béton a fermé la
voie ferrée et la police elle-même n’a pu en venir à bout. Un certain
nombre d’actions supplémentaires d’enchaînement ont eu lieu entre
Lunebourg et Gorleben, si bien que la durée totale de transport a
atteint de 126 heures: c’est la première fois qu’il a duré aussi
longtemps.
   
http://castor2011.nuclear-heritage.net


---------------------------------------------------------------------
10. De l’iode-131 sur l'Europe
---------------------------------------------------------------------
L’annonce de la détection d'iode-131 (I-131) dans de nombreux pays
européens a choqué le public pendant plusieurs jours en novembre.
Finalement, l'AIEA a déclaré que l'I-131 détecté en Europe venait
très probablement de rejets de l'Institute of Isotopes Ltd.,
Budapest, qui produit des radio-isotopes. Selon l'Autorité hongroise
de l'énergie atomique, les rejets ont eu lieu du 8 septembre au 16
novembre 2011. Une enquête sur la cause de ces rejets est en cours.  


---------------------------------------------------------------------
11. Entreposage de déchets radioactifs dans les centrales nucléaires
    russes
---------------------------------------------------------------------
ANALYSE: Une montagne de déchets: Un nouveau site d’entreposage
temporaire de déchets radioactifs à la centrale nucléaire de
Novovoronej en Russie menace de se multiplier et de devenir à long
terme un problème partout dans le pays.

L'installation proposée à la construction à la centrale de
Novovoronej est un entrepôt où des fûts de 200 litres contenant des
déchets radioactifs vont être empilés par couche, dix niveaux au
total. L'image apocalyptique décrite par les écologistes – des
dizaines de milliers de fûts avec des déchets mortellement dangereux
à l'intérieur, une lourde menace dont vont hériter les générations
futures – semble maintenant plus réel que certains voudraient le
croire.

Pour en savoir plus:
http://www.bellona.org/articles/articles_2011/novovoronezh_waste


---------------------------------------------------------------------
12. Camp de protestation et blocus d’Olkiluoto en 2012
---------------------------------------------------------------------
Pour la première fois un camp de protestation et un blocus auront
lieu en Finlande pour contester l'industrie nucléaire en Finlande et
à l'échelle mondiale avec des actions directes contre leur projet de
réacteur EPR «Olkiluoto-3». Le camp devrait démarrer le 6 août et il
vise à préparer les actions ainsi qu’à constituer un réseau pour
renforcer la lutte antinucléaire en Finlande. Le 11 août, le blocus
d’Olkiluoto aura lieu pour la troisième fois, tandis que le camp
prendra fin le 13 août.

Vous pouvez commander des dépliants dans plusieurs langues pour faire
connaître le camp de protestation et les actions. Faites circuler
l’info en utilisant le texte fourni sur notre site Web!

http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/Olkiluoto_Blockade_2012


---------------------------------------------------------------------
13. Nouveau transport de Castors attendu à Ahaus
---------------------------------------------------------------------
Plusieurs transports correspondant à un total de 152 châteaux Castor
devraient débuter début 2012 à partir du réacteur VHTR (réacteur à
très haute température) AVR Jülich jusqu’au site d’entreposage
provisoire d’Ahaus (D). 288 161 éléments de combustible sphériques,
appelés «pebbles», seront transportés jusqu’au site d'entreposage
en Rhénanie Nord-Westphalie. La résistance n'a jamais été aussi
importante à Ahaus que dans la région de Gorleben, mais elle
s’accroît depuis quelques années.

Des groupes antinucléaires allemands appellent à des manifestations
et des blocages. Un premier rassemblement de lancement aura lieu le
18 décembre à Ahaus.

http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/Nuclear_Waste_Transport_to_Ahaus


---------------------------------------------------------------------
14. Rencontre internationale de réseautage à Kuusamo
---------------------------------------------------------------------
La prochaine occasion de faire campagne, de discuter de stratégies,
de préparer des projets et d’établir des réseaux aura lieu à Kuusamo
en Finlande, du 11 au 15 janvier 2012. L’accent sera également mis
sur les luttes contre les mines d'uranium en Finlande et dans
d'autres pays puisque les organisateurs locaux travaillent
d'arrache-pied sur ce terrain. Vous êtes invités à se joindre cette
prochaine rencontre de réseautage du Nuclear Heritage Network.

Et nous serions heureux d'inviter des campaigners ou des militants
s’occupant des questions d'uranium pour contribuer à cette partie de
la Conférence.

http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/International_Anti-nuclear_Network_Meeting_in_Kuusamo


---------------------------------------------------------------------
15. EDF condamné à une amende de 1,5 millions € pour avoir espionné
    Greenpeace
---------------------------------------------------------------------
Électricité de France a été reconnu coupable par un tribunal à
Nanterre le 11 novembre pour avoir espionné Greenpeace France.
L’entreprise a été condamnée à une amende de 1,5 million d'euros, et
deux de ses cadres ont été condamnés à des peines de prison. Le chef
de la sûreté nucléaire, Pascal Durieux, a été condamné à trois ans de
prison, dont 2 ans avec sursis, et à une amende de 10 000 euros pour
avoir passé commande de l’opération d’espionnage. Son second,
Pierre-Paul François, a été condamné à trois ans d'emprisonnement,
dont 30 mois avec sursis. L’entreprise devra également verser
500 000 euros de dommages et intérêts à Greenpeace France. Le chef de
Kargus Consultants, une société engagée par EDF pour pirater des
ordinateurs de Greenpeace, a été emprisonné pour trois ans, dont deux
avec sursis, et 4 000 euros d’amende.

La société était accusée de complicité dans la dissimulation de
documents volés et de piratage d’un réseau informatique.


---------------------------------------------------------------------
16. Hinkley en tête des projets de nouveaux réacteurs
---------------------------------------------------------------------
Le 11 novembre, la nouvelle «Infrastructure Planning Commission», à
qui a été donnée la tâche d’examiner et d’approuver ou non les grands
projets d'infrastructure au Royaume-Uni (en remplacement de l'ancien
système des enquêtes publiques) a publié une liste des projets pour
lesquels une demande de passage en commission a été déposée et
d'autres pour lesquels une telle demande est «prévue». Pour cette
dernière liste, la date prévue pour la demande a aussi été donnée.

Hinkley C était le seul projet de nouveau réacteur nucléaire qui
apparaissait dans la liste des projets pour lesquels le passage en
commission a déjà été demandé; la liste indique que la demande a été
déposée en octobre 2011. Trois autres projets de nouveaux réacteurs
nucléaires figuraient sur la liste de ceux pour lesquels une demande
était prévue. Les dates prévues pour ces dernières sont assez
éloignées: la date pour Wylfa B est le second semestre 2013, le 2e
trimestre 2014 pour Oldbury et aucune date n'est spécifiée pour
Sizewell C.        


---------------------------------------------------------------------
17. Prochains événements
---------------------------------------------------------------------
(ce n’est qu’un extrait, faites-nous connaître vos activités pour la
prochaine newsletter) 

14/08/11 - 13/08/12: Campagne de blocus Gorleben 365 (D)
06/12/11-08/12/11:   Conférence sur les déchets nucléaires et la
                     pollution à Vilnius (LT)
Début 2012:          Manifestations contre les transports CASTOR de
                     Jülich à Ahaus (D)
11/01/12-15/01/12:   Rencontre anti-nucléaire internationale de
                     réseautage à Kuusamo (FIN)
14/01/12-15/01/12:   Conférence mondiale pour un monde sans nucléaire
                     à Yokohama (JP)
02/04/12:            Conférence internationale sur l'uranium à
                     Münster (D)
03/11/12:            Journée mondiale d'action sur Fukushima
30/03/12-01/04/12:   Conférence de printemps du mouvement
                     anti-nucléaire allemand à Francfort/Main (D)
26/04/12:            Commémoration de la catastrophe nucléaire de
                     Tchernobyl
Mai/juin 2012:       2e International Uranium Film Festival pour un
                     monde sans nucléaire à Rio de Janeiro (Brésil)
Eté 2012:            Marche pour un avenir sans nucléaire du
                     Minnesota à Buffalo (Etats-Unis)
30/07/12-03/08/12:   Rencontre anti-nucléaire internationale de
                     réseautage à Döbeln (D)
06/08/12-13/08/12:   Camp de protestation et blocus d’Olkiluoto (FIN)


http://www.gorleben365.de/
http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/Nuclear_Waste_and_Pollution_Conference_in_Vilnius_2011
http://www.kein-castor-nach-ahaus.de/
http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/International_Anti-nuclear_Network_Meeting_in_Kuusamo
http://www.nonuclear.se/en/kalender/NuclearFreeWorld_Yokohama20120114-15
http://www.nonuclear.se/en/kalender/2nd_Intl_Uranium_Film_Festival_2012
http://footprints.footprintsforpeace.net/nffcampaign/NFF2011.htm
http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/International_Anti-nuclear_Network_Meeting_in_Mannsdorf
http://olkiluotoblockade2011.wordpress.com/


---------------------------------------------------------------------
18. À propos de NukeNews
---------------------------------------------------------------------
NukeNews est un système de newsletter multilingue du Nuclear Heritage
Network. Il s’efforce d’être l’expression des activités, des thèmes
et des luttes des militants antinucléaires reliés à travers cette
communauté internationale. Les messages sont écrits et traduits par
des militants, en plus de leurs activités antinucléaires habituelles.
Personne n'est payé pour ce travail, car nous voulons fournir des
ressources, comme ce système d'information sur la lutte
antinucléaire, aussi indépendantes que possibles. La newsletter vise
à informer aussi bien les militants que le public intéressé.

Vos contributions pour la prochaine édition de NukeNews sont les
bienvenues. Envoyez-les par courriel à
news@NukeNews.nuclear-heritage.net. Il doit s’agir d’informations
brèves en anglais ne dépassant pas un paragraphe, accompagnées d’un
titre concis et éventuellement d’un lien vers une page web
fournissant plus d'informations. La date limite pour le 4e numéro de
NukeNews est le 19 février 2012.

Faites passer le message. Pour en apprendre davantage sur NukeNews:
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert