NukeNews No. 11 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Czech | English | Finnish | French | German | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 11 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
Nous sommes malheureusement très en retard pour la publication de
cette 11ème édition de Nukenews. Toutes nos excuses ! Cependant, avec
ses 30 brèves, c'est la deuxième plus longue newsletter que nous
ayions publiée. Et nous arrivons à la fin de la 3ème année d'existence
de cet outil d'information - ce qui paraît fou quand on pense au fait
que depuis tout ce temps Nukenews est entièrement basée sur le
volontariat et la gratuité et que sa publication a été à peu près
régulière jusqu'ici. Avant son démarrage en juin 2011, environ 3 mois
après le déclenchement de la catastrophe de Fukushima, il nous a fallu
3 années, des premières tentatives jusqu'au lancement officiel, pour
mettre en place ce projet.

Dans ce numéro, vous trouverez informations, événements et mises à
jour sur les campagnes menées par les militants de 10 pays à travers
le monde. Nous y parlons des principales nouvelles qui concernent la
sécurité dans la gestion des déchets nucléaires, de quelques accidents
récents, des actions prévues contre les projets de l'UE de
subventionner l'énergie nucléaire, de centrales nucléaires spécifiques
telles que Hinkley Point et Visaginas, et d'autres choses encore.

Si vous avez des événements à nous signaler pour la prochaine
newsletter, reportez-vous à la fin de ce mail pour tout savoir sur les
dates limites, le format à utiliser et les contacts nécessaires.


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 11 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Allemagne : la "détention extérieure" de militants anti-Castor est
    jugée illégale
2.  Les rejets d'effluents dus au démantèlement nucléaire nuisent à la
    santé publique
3.  Action pour l'interdiction de la bombe atomique à Livermore
4.  Fennovoima : écoblanchiment, manipulation de l'opinion publique,
    etc...
5.  Les risques radioactifs liés à la fracturation
6.  CASE PYHÄJOKI : Réflexions d'artistes sur les effets du nucléaire
7.  Talvivaara cherche à tenir les militants à distance
8.  Dernières infos sur le projet de nouvelle centrale de Fennovoima
9.  Mini-camp d'été dans le sud de la République tchèque en 2014
10. Collision entre un cargo contenant de l'uranium et un voilier dans
    la mer Baltique
11. Le bureau du réseau est ouvert
12. Canada : des déchets nucléaires liquides de haut niveau pourraient
    traverser la péninsule du Niagara
13. RU : La durée de vie de la Centrale de Hartlepool est prolongée de
    5 ans
14. La Finlande ne devrait pas importer la mauvaise technologie
    nucléaire russe ni sa médiocre culture de la sûreté
15. La centrale nucléaire de Hinlkley Point est la plus chère du monde
16. Sauvons la Montagne du Père Noël de l'exploitation minière
17. Opposition à l'accord de Hinkley
18. "Lakeland sans radiations" : NOUVEAU site web
19. Déraillement d'un train de transport nucléaire à Barrow, comté de
    Cumbrie
20. Stockages définitifs de déchets nucléaires en Scandinavie : un
    rapport signale des menaces montrées en sismologie et
    paléosismologie
21. Dépôt de déchets radioactifs de Faible Activité dans des décharges
22. Campagne "Non à l'aide publique au nucléaire !"
23. NON au stockage géologique des déchets nucléaires à Haute
    Activité ! Mauvaise réponse ?
24. Retours sur "CASE PYHÄJOKI : Avec joie et amour"
25. La Chine a des vues sur les terres de Sellafield pour y construire
    des réacteurs mais elle renonce aux projets nucléaires sur son
    propre sol
26. Des militants bloquent un transport d'uranium dans le sud de la
    France
27. Dites NON ! au projet d'extraction d'uranium au Nunavut
28. L'avenir de la Centrale de Visaginas est "incertain", les hommes
    politiques ignorant la décision du référendum
29. Du nouveau sur la répression contre les groupes écologistes en
    Russie
30. On s'approche d'une décision en GB
31. Evénements  à venir
32. A propos de Nukenews


----------------------------------------------------------------------
1.  Allemagne : la "détention extérieure" de militants anti-Castor est
    jugée illégale
----------------------------------------------------------------------
En août 2013, la Cour du District de Lüneburg a jugé illégale la
détention dite "extérieure" de quelque 1300 militants anti-Castor,
retenus prisonniers en plein air à Harlingen en novembre 2011. Ces
derniers avaient été contraints d'abandonner leur sit-in, organisé au
cours de l'action WiderSetzen ("s'opposer" en allemand) et bloquant la
voie ferrée, suite à l'évacuation violente des rails par la police. La
Cour a considéré que la police aurait d'abord dû prononcer un avis
d'expulsion des manifestants en leur laissant la possibilité d'évacuer
la zone. Et même après cela, les forces de l'ordre auraient dû procéder
à une décision judiciaire immédiatement après chaque arrestation - ce
qui n'a été le cas que pour 21 des 1300 personnes arrêtées. Les
militants envisagent maintenant de réclamer des compensations pour
cette arrestation illégale.

En 2010 et 2011, près de 3000 manifestants arrêtés dans les mêmes
circonstances au cours de blocus anti-Castor pourraient être concernés
par ce jugement.

Pour en savoir plus :
http://www.widersetzen.de/index.php?option=com_content&view=article&id=164:pe-2082013-polizeikessel-nach-castor-blockade-unzulaessig&catid=106:presseerklaerung-2013&Itemid=75


----------------------------------------------------------------------
2.  Les rejets d'effluents dus au démantèlement nucléaire nuisent à la
    santé publique
----------------------------------------------------------------------
Le démantèlement de la Centrale nucléaire de Hinkley Point A a débuté
en 2006 avec l'installation d'ouvertures d'aération au coeur même des
deux réacteurs Magnox vidés de leur combustible alors qu'ils auraient
dû rester scellés durant les 80 années de décroissance de la
radioactivité qui sont prévues par la loi . Ce travail de
démantèlement engendre aussi des émissions qui proviennent des
piscines de refroidissement et des bassins de stockage des boues
usagées et qui sont rejetées dans l'atmosphère. Depuis le début du
démantèlement, tous les problèmes de santé de la population ont
augmenté, notamment les morts brutales dues à des défaillances
cardiovasculaires, le nombre de cancers et des décès qui y sont liés,
la mortalité infantile et périnatale ainsi que les mutations
génétiques héréditaires.


----------------------------------------------------------------------
3.  Action pour l'interdiction de la bombe atomique à Livermore
----------------------------------------------------------------------
68 ans après le largage américain d'une bombe atomique sur Hiroshima,
au Japon, plus de 200 militants se sont rassemblés devant les portes
du Laboratoire de Lawrence Livermore. Le Laboratoire de Livermore,
situé en Californie dans la baie de San Francisco, est l'un des deux
endroits où sont conçues les têtes nucléaires de l'arsenal américain.
Lors de ce rassemblement, le 6 août, des orateurs remarquables sont
intervenus, tels le dénonciateur très applaudi Daniel Ellsberg, le
révérend Nobuaki Hanaoka, l'écrivain Cecile Pineda, le poète Pete
Yamamoto, ainsi que Loulena Miles de Tri-Valley CAREs. Cette année,
le thème était le suivant : "L'interdiction de la bombe atomique à
Livermore Lab et dans le monde : un dossier non résolu qui reste
notre responsabilité la plus urgente". Ce rassemblement était
financé par des dizaines de groupes militant pour la paix et la
justice. Les participants ont marché de l'angle nord-ouest du
laboratoire de Livermore jusqu'au pont de West Gate où 31 personnes
ont été arrêtées pour participation à une action directe non-violente.

Plus d'information sur :
http://www.trivalleycares.org
 

----------------------------------------------------------------------
4.  Fennovoima : écoblanchiment, manipulation de l'opinion publique,
    etc...
----------------------------------------------------------------------
Les symboles représentant Fennovoima ornent les ouvrages publics de
Pyhäjoki, comme cette  clôture d'un terrain de sport près du lycée de
la ville. Sur ce logo, le nom du groupe est scindé en deux. Les
couleurs (bleu et vert), choisies avec soin, rappellent celles d'un
ciel pur et d'une terre verdoyante. Le logo minimaliste, sans serif et
ultra propre, contribue à véhiculer le message voulu par la stratégie
publicitaire. Tout cela renforce avec subtilité l'image trompeuse et
cynique d'une histoire faussement écologique de l'énergie nucléaire :
ses avocats affirment qu'elle est "verte" parce qu'elle n'émet pas de
carbone lors de la production d'énergie. Les déchets produits par
Fennovoima sont en réalité bien plus mortels et constituent une menace
pour la planète entière d'un tout autre niveau que les émissions
localisées de carbone. C'est un cas classique d'écoblanchiment qui
fait partie d'une stratégie plus globale visant à cacher la vérité sur
les véritables dégâts dus à l'énergie produite de cette façon.

Pour en savoir plus :
http://casepyhajoki.info/english-fennovoimas-image-washing-manipulating-public-opinion-normalizing-their-presence/


----------------------------------------------------------------------
5.  Les risques radioactifs liés à la fracturation
----------------------------------------------------------------------
La fracturation est non seulement une nuisance pour l'environnement de
par les grosses quantités de dioxyde de carbone qu'elle rejette, et
une menace pour la santé et l'environnement à cause des liquides
toxiques utilisés pour extraire le gaz de schiste, mais elle est aussi
une source de dangers dus au gaz radon susceptible d'être rejeté en
même temps. L'Agence de santé publique Public Health England, connue
auparavant sous le nom de Health Protection Agency, prépare en ce
moment un rapport visant à identifier les conséquences potentiellement
préoccupantes pour la santé publique de la fracturation - et à montrer
également les risques liés aux émissions radioactives. PHE procède à
une évaluation des risques que pourrait entraîner le gaz radon injecté
dans les habitations en même temps que le gaz de schiste.

Le gaz radon est considéré comme la 2ème cause de cancers du poumon en
GB. Un rapport américain a confirmé les préoccupations liées au gaz
radon et au gaz naturel qui se mélangent et voyagent ensemble
jusqu'aux consommateurs lors de l'utilisation du gaz de schiste. Par
ailleurs, la Fondation d'évaluation environnementale norvégienne Det
Norske Veritas a reconnu la contamination par déchets radioactifs
comme étant un problème lié à la fracturation.

Pour en savoir plus :
http://www.morningstaronline.co.uk/news/content/view/full/136661


----------------------------------------------------------------------
6.  CASE PYHÄJOKI : Réflexions d'artistes sur les effets du nucléaire
----------------------------------------------------------------------
Un rassemblement unique a eu lieu du 1er au 11 août 2013 dans le
village de Pyhäjoki, situé dans la région finlandaise choisie par
Fennovoima pour implanter une nouvelle centrale nucléaire dans le
pays. A l'origine, Fennovoima a été lancée par le groupe allemand
E.ON, acteur majeur du nucléaire, mais ce dernier a renoncé à cette
nouvelle centrale - en raison peut-être de la campagne de protestation
qui a été menée sur le plan local comme international contre ce
projet.

Malheureusement, un nouvel acteur semble vouloir reprendre le flambeau
(et les parts d'E.ON) : le géant nucléaire russe Rosatom. Afin de
sensibiliser l'opinion à ce problème et d'y apporter un regard
différent, le projet artistique "CASE PYHÄJOKI - Réflexions d'artistes
sur les effets du nucléaire" a été lancé à Pyhäjoki, dans
l'Ostrobotnie du Nord. C'est à la fois un voyage artistique
transdisciplinaire, un atelier de production et une exposition des
événements en lien avec ce sujet.

Des productions d'une grand richesse y ont été créées, et de
nombreuses conférences et excursions sont présentées à la fois dans un
film et dans des textes écrits. Allez les voir sur :
http://casepyhajoki.info/en/


----------------------------------------------------------------------
7.  Talvivaara cherche à tenir les militants à distance
----------------------------------------------------------------------
Comme cela a déjà été rapporté au mois d'août, la compagnie minière
Talvivaara a demandé au Ministère de l'Intérieur de l'aider à expulser
les militants s'introduisant dans la zone minière sans autorisation.
C'est cette même compagnie qui est responsable de diverses
catastrophes écologiques ayant eu lieu dans ses installations,
notamment de l'énorme déversement de novembre 2012 qui est considéré
comme la plus grosse catastrophe chimique finlandaise de tous les
temps. Au printemps, le Tribunal Administratif de Vaasa avait annulé
les autorisations qui étaient accordées à la compagnie de manière
illégale par les autorités locales pour des opérations
exceptionnelles. Plusieurs infractions de la compagnie aux
réglementations et à la loi avaient auparavant été rendues publiques
par des citoyens et militants concernés.

Au lieu d'engager des poursuites judiciaires graves contre une
entreprise d'exploitation polluant continuellement l'environnement, et
de montrer ainsi son irresponsabilité et son attitude criminelle
consistant à enfreindre des réglementations de toute façon bien
faibles visant à protéger l'environnement des activités minières, les
autorités ont maintenant l'intention de punir plus sévèrement les gens
qui montrent du doigt ces problèmes. Le Ministère a déjà montré son
aide en modifiant le Règlement et la Loi sur la police à l'automne.
C'est comme si les autorités disaient : "Ne stoppez pas la pollution
des grands espaces mais retrouvez ceux qui en parlent !"

Source :
http://www.mtv3.fi/uutiset/kotimaa.shtml/2013/08/1791177/talvivaara-pyytaa-ministeriolta-apua-aktivistien-karkottamiseksi


----------------------------------------------------------------------
8.  Dernières infos sur le projet de nouvelle centrale de Fennovoima
----------------------------------------------------------------------
C'est le groupe Rosatom, appartenant à l'Etat russe, qui a été choisi
par Fennovoima pour lui fournir un réacteur pour sa centrale nucléaire
du Cap Pyhäjoki Hanhikivi en Finlande. Les négociations pour que
Rosatom soit l'un des principaux investisseurs du projet ont débuté.
Rosatom détiendrait 1/3 des parts, remplaçant ainsi l'Allemand E.ON
qui a précédemment renoncé au projet. Un autre tiers est détenu par de
petites compagnies énergétiques à travers le pays, et le reste par
l'industrie finlandaise. Les compagnies énergétiques appartiennent à
des municipalités et la décision politique de continuer ou non ce
projet de centrale nucléaire est en cours en ce moment même dans
différentes communes. D'ici fin octobre, elles doivent décider si
elles continuent à investir dans la centrale ou non.

A l'origine, Rosatom n'était pas le constructeur prévu pour cette
centrale et la centrale actuelle est différente de celle prévue
initialement lors des décisions de principe du gouvernement finlandais.
C'est pourquoi au printemps 2014 Fennovoima devra fournir au Ministère
du Travail et de l'Economie une nouvelle étude sur les conséquences
environnementales et la sécurité de la centrale.

Sources :
http://www.hs.fi/talous/Fennovoima+luottaa+omistajiinsa/a1382040393873
http://www.hs.fi/talous/Fennovoima+toimitti+Stukille+voimalan+turvaselvitykset/a1381481389020


----------------------------------------------------------------------
9.  Mini-camp d'été dans le sud de la République tchèque en 2014
----------------------------------------------------------------------
Ayant moi-même déjà participé à diverses activités du réseau Nuclear
Heritage, j'accorde beaucoup de valeur à Nukenews et je sais que ce
n'est pas chose aisée que de faire fonctionner un réseau de ce type
avec peu d'argent. Pour ceux d'entre vous qui souhaiteraient voir ce
réseau d'informations s'améliorer encore (par exemple en faisant des
traductions) et faire se renforcer les contacts personnels entre nous,
j'aimerais proposer d'organiser quelque chose comme un camp de
"travail et découverte du pays et de chacun d'entre nous" près de la
ville de Kaplice dans le sud de la République tchèque, juste à côté de
la frontière autrichienne. Je pourrais offrir le gîte (rudimentaire)
et le couvert (partiel) à environ 5 personnes - maximum 10. Vous
devrez organiser le voyage par vous-même, au moins jusqu'à Prague ou
Linz ; pour le reste je ferai de mon mieux pour aider.

Date : environ une semaine en juillet ou en août 2014. Pour ceux qui
sont intéressés, merci d'écrire à : b.riep@eduhi.at jusqu'aux environs
du mois de mars 2014.

L'ONG à l'origine de cette invitation a une certaine expérience et du
savoir-faire dans la coopération transfrontalière et ses intérêts vont
au-delà de la lutte anti-nucléaire, essayant d'y intégrer aussi des
éléments de ce qui touche à la culture et aux énergies renouvelables.


----------------------------------------------------------------------
10. Collision entre un cargo contenant de l'uranium et un voilier dans
    la mer Baltique
----------------------------------------------------------------------
Le 18 octobre 2013, près de l'île de Rügen (Allemagne), le cargo russe
"Mikhail Lomonosov" est entré en collision avec un voilier. Ce cargo
est connu pour transporter des matières radioactives pour la "North
Shipping Company", et, d'après les médias, il s'avère qu'il a
transporté à la fois de l'hexafluorure d'uranium et du dioxyde
d'uranium. Le voilier a subi de sérieux dommages, tandis que les
conséquences sur le cargo sont encore tenues secrètes. Quant à
l'hexafluorure d'uranium, sa présence est d'autant plus inquiétante
qu'au contact de l'eau il produit de l'acide hydrofluorique mortel.

D'après ce qu'ont découvert des responsables anti-nucléaires, ces
matières radioactives auraient normalement dû être transportées par
camion depuis Hamburg jusqu'à l'installation d'enrichissement de
l'uranium de Gronau.

Infos mises à jour sur :
http://www.mzeise.net/uran/news/aktuell.php?tsnews4=archiv&dots=169


----------------------------------------------------------------------
11. Le bureau du réseau est ouvert
----------------------------------------------------------------------
Depuis le mois de septembre 2013, après une longue attente,
l'International Network Office (Bureau International du Réseau), est
ouvert. Pour l'instant, ses heures d'ouverture sont limitées à un jour
par semaine : le mercredi de 14h à 16h CEST (heure d'été d'Europe
centrale). Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez joindre le
bureau par téléphone au +49 3431 5894177, par e-mail
("office at nuclear-heritage.net"), Skype (projekthaus.mannsdorf),
jabber/XMPP (user : network.office, domain : jabber.CCC.DE), et sur
place (D-04720 Döbeln, Am Bärental 6).

La mission du Bureau est de soutenir les militants anti-nucléaires en
les reliant à d'autres groupes, intervenants ou experts de divers
domaines particuliers. Nous souhaitons aussi soutenir et coordonner la
production (et la distribution) de prospectus multilingues sur des
sujets antinucléaires locaux. Et nous voulons aussi permettre
l'organisation de réunions de travail en réseau. Notre but est
essentiellement de soutenir les luttes antinucléaires grâce au travail
en réseau et au partage d'informations et de contacts.

Trois volontaires se sont engagés à se relayer pour assurer la
permanence au Bureau jusqu'à la fin de l'année. Ils ne sont pas payés
et ils ont également d'autres charges de ce genre. Alors merci de ne
pas être trop exigeants quand vous appelez ! A partir de janvier 2014,
nous aurons besoin de nouveaux volontaires pour faire vivre ce Bureau.
Si vous voulez soutenir ce service antinucléaire, contactez-nous !

http://office.Nuclear-Heritage.NET


----------------------------------------------------------------------
12. Canada : des déchets nucléaires liquides de haut niveau pourraient
    traverser la péninsule du Niagara
----------------------------------------------------------------------
D'après un rapport effectué pour le comité de planification du Conseil
régional au mois de novembre, de l'uranium liquide hautement enrichi
provenant du réacteur de recherche canadien de Chalk River pourrait
être transporté par camions à travers le Niagara afin d'être traité en
Caroline du Sud. Ces déchets pourraient arriver à tout moment entre
2013 et 2018 - période durant laquelle l'accord américain est en
vigueur - mais le rapport indique qu'aucun "avertissement spécial" ne
sera donné lorsque les déchets circuleront, ce pour des raisons de
sécurité.

Le rapport provenant du département de planification régionale indique
que ce sera la première fois que les autorités canadiennes essaient de
transporter par camions de l'uranium hautement enrichi sous forme de
solution liquide.

Source :
http://www.wellandtribune.ca/2013/11/06/nuclear-waste-could-pass-through-niagara


----------------------------------------------------------------------
13. RU : La durée de vie de la Centrale de Hartlepool est prolongée de
    5 ans
----------------------------------------------------------------------
Le 5 novembre 2013, la BBC a annoncé que la centrale nucléaire de
Hartlepool restera ouverte durant cinq années supplémentaires. EDF
Energy, propriétaire de la Centrale qui devait fermer en 2009, a
confirmé qu'elle restera finalement opérationnelle jusqu'en 2024.
L'ouverture au sein de la centrale d'un nouveau centre d'accueil des
visiteurs a également été confirmée.

A notre connaissance, il s'agit là de la première prolongation de la
durée de vie d'une centrale nucléaire en Angleterre depuis celles de
Hinkley B et de Hunterston B qui ont toutes deux été prolongées de 7
ans (jusqu'en 2023) en 2012. A l'origine, Hartlepool devait fermer en
2009. Il est intéressant de noter que Hartlepool n'a été prolongée que
de 5 ans. En 2012, EDF avait annoncé que l'ensemble de ses Réacteurs
Avancés refroidis au Gaz (RAG) seraient susceptibles d'être prolongés
de 7 ans en 2016 (et que Sizewell B pourrait être prolongé de 20 ans,
au moins jusqu'à 2034). Alors...

Source :
http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-tees-24824816


----------------------------------------------------------------------
14. La Finlande ne devrait pas importer la mauvaise technologie
    nucléaire russe ni sa médiocre culture de la sûreté
----------------------------------------------------------------------
Le 3 septembre, l'opérateur nucléaire finlandais Fennovoima a annoncé
publiquement son intention d'acheter un réacteur VVER-1200 (AES-2006)
à la Compagnie Nucléaire Nationale russe "Rosatom". Cette opération
coûterait environ 6,4 milliards d'euros et prévoirait le transfert de
34% de la propriété de Fennovoima à Rosatom.
Les scandales de corruption de ces dernières années dans lesquels
était impliquée Rosatom montrent clairement que l'on ne peut pas
faire confiance à l'industrie nucléaire russe pour la fabrication
d'équipements nucléaires de qualité. A titre d'exemple, en février
2012 une compagnie détenue par Rosatom a été accusée de vendre des
équipements de mauvaise qualité à des centrales nucléaires, en Russie
comme à l'extérieur du pays.

D'après des experts russes, la technologie du VVER est loin d'être
parfaite: "Si une fuite incontrôlable se déclare dans le circuit
primaire d'un réacteur de type VVER, ou qu'une autre défaillance
entraîne l'arrêt de la circulation d'eau dans le système de
refroidissement, des dégâts pourraient se produire dans le coeur du
réacteur, suivis du rejet massif de radiations qui en résulterait".

"Il est vraiment choquant que Fennovoima ait décidé d'aider Rosatom à
construire en Finlande et dans l'Union Européenne des réacteurs
nucléaires conçus en Russie. C'est très risqué et inacceptable, et
cela pourrait conduire à la répétition en Europe du désastre de
Fukushima", a déclaré l'organisation russe "Ecodefense" dans un
communiqué de presse.

En savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/PR:Shoddy_nuclear_technology_and_poor_safety_culture_should_not_be_exported_from_Russia_to_Finland


----------------------------------------------------------------------
15. La centrale nucléaire de Hinlkley Point est la plus chère du monde
----------------------------------------------------------------------
D'après une analyse publiée par les investisseurs en fonds réputés de
Liberium Capital, l'accord signé par le gouvernement britannique avec
Electricité de France pour la construction d'une nouvelle centrale
nucléaire, Hinkley C, dans le Somerset, ferait de celle-ci "la
centrale la plus coûteuse" du monde, avec également la période de
construction la plus longue. Cette analyse ajoute que l'accord du
gouvernement pour souscrire à ce projet d'un montant de 16 milliards
de livres pourrait s'avérer être une "folie économique" extrêmement
coûteuse pour les consommateurs : "Ayant étudié les termes connus de
cet accord, nous sommes sidérés que le gouvernement britannique oblige
ainsi les consommateurs des générations futures à payer les coûts qui
résulteront de ce contrat".

Pour en savoir plus :
http://www.nonucleartrains.org.uk


----------------------------------------------------------------------
16. Sauvons la Montagne du Père Noël de l'exploitation minière
----------------------------------------------------------------------
Des militants finlandais ont lancé une nouvelle campagne en ligne
contre les projets d'exploitation minière dans l'est de la Finlande
près de la frontière russe. Sokli doit en principe exploiter la plus
importante source de phosphate du pays, qui présente des
concentrations en minéraux radioactifs relativement élevées. Ce
gisement se situe dans la partie la plus haute du réseau fluvial de
Nuorttijoki. Près de la zone où est prévue l'exploitation se trouvent
les rivières Törmäoja et Yli-Nuortti ainsi que les clairières
d'Ainijärvi, qui font toutes partie du réseau Natura 2000. Sokli se
trouve entre le Parc National de Urho Kekkonen et le Parc Naturel de
Värriö, près de Korvatunturi, le "pays du Père Noël", et comprend
également la fameuse étendue sauvage de Tuntsa ainsi que trois lieux
faisant partie du réseau Natura.

La montagne de Korvatunturi est plus connue comme étant le pays du
Père Noël (ou Joulupukki en finnois). Si l'on en croit le folklore
finlandais, sur ces terres se trouve l'atelier secret du Père Noël
dans lequel jouets, bibelots et cadeaux sont fabriqués puis emballés
par des lutins.

Le Groupe international Yara est responsable du projet et l'Etat
norvégien en est le principal actionnaire. Les minerais de phosphore
de Sokli contiennent dix fois plus de matière radioactive (uranium,
thorium et radium) que les minerais habituels. Dans les minerais de
niobium, les niveaux sont même 200 fois plus élevés. Yara a
l'intention d'extraire 4 à 10 tonnes de phosphore par an et de
l'utiliser pour la fabrication d'engrais. Les taux de radioactivité de
ces engrais sont inquiétants. La zone minière que Sokli prévoit
d'exploiter fera entre 4000 et 6000 hectrares (entre 40 et 60 km2).

Pour en savoir plus :
http://savesantamountain.com/2013/11/08/a-natural-disaster-being-prepared-in-eastern-lapland/


----------------------------------------------------------------------
17. Opposition à l'accord de Hinkley
----------------------------------------------------------------------
A Bridgwater (la ville la plus proche du site prévu pour la
construction de Hinkley C), une manifestation locale a été organisée
le 21 octobre par South West Against Nuclear (SWAN) en opposition au
contrat annoncé ce même jour par David Cameron. Au cours de cette
manifestation de protestation, un tas de fumier animal a été déposé
devant la boutique EDF de Bridgwater et une bannière a été accrochée
au-dessus du magasin, disant : "PLUS DE CONNE---S. EDF NOUS DEPOUILLE
ET NOUS COUVRE DE DECHETS !"

Un homme déguisé en vache s'adressait aux clients tandis que les
militants vidaient des sacs de courses remplis de fumier sur des
bâches en plastique pour bloquer l'entrée du magasin. On pouvait voir
une étiquette écrite en chinois enfoncée dans le tas de fumier. Deux
compagnies nationales chinoises ont signé des lettres d'intention
d'adhésion au projet et il serait "prévu" qu'à elles deux elles
investissent de 30 à 40%.

A la fin de la manifestation, les militants ont nettoyé le trottoir
autour du tas de fumier après l'avoir ramassé afin de le recycler.
Mais les policiers l'ont confisqué quelque temps plus tard pour le
mettre dans leur véhicule, prétextant qu'il pourrait être utilisé
pour commettre des actes de vandalisme.

Allez voir la vidéo sur :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8ZyDuhaAUng


----------------------------------------------------------------------
18. "Lakeland sans radiations" : NOUVEAU site web
----------------------------------------------------------------------
Le nucléaire est un cauchemar vivant ! : contamination radioactive de
l'air, de la mer, des eaux souterraines. L'"énergie" nucléaire
nécessite des produits chimiques et des centrales énergétiques
fonctionnant à l'énergie combustible pendant son utilisation et encore
des décennies après l'arrêt de la production d'électricité. Les
radiations provoquent des cancers et d'autres maladies. Le nucléaire
entraîne un fléau aux conséquences sans fin, dès aujourd'hui et pour
des générations et des générations après nous.

http://wildar4.wix.com/radiation-free-land


----------------------------------------------------------------------
19. Déraillement d'un train de transport nucléaire à Barrow, comté de
    Cumbrie
----------------------------------------------------------------------
18 septembre 2013 : d'après l'industrie nucléaire, au moment où le
train a quitté les rails le 16 septembre, les fûts étaient vides et
faisaient route vers Sellafield. Les fûts transportés vers Sellafield
sont le plus souvent remplis de combustible usagé envoyé là-bas pour y
être retraités, ce qui rend les déchets encore plus dangereux. Ces
fûts avaient fait un long voyage, ayant été transportés (qui sait
combien de fois ?) par bateau depuis le Japon jusqu'à Barrow et
inversement, remplis de déchets à Haute Activité.

Les déchets radioactifs à Haute Activité (résultat du retraitement du
combustible usagé pour la fabrication du MOX dont personne ne veut)
continueront vraisemblablement à être chargés dans les conteneurs puis
acheminés sur les voies où le déraillement a eu lieu, afin d'être
transportés par bateau depuis Barrow jusqu'au Japon, où ils seront
accueillis par un grand mouvement de protestation après avoir navigué sur
l'Océan Pacifique et traversé le canal de Panama.

En savoir plus : 
http://mariannewildart.wordpress.com/2013/09/18/high-level-wastes-japan-and-derailed-trains/


----------------------------------------------------------------------
20. Stockages définitifs de déchets nucléaires en Scandinavie : un
    rapport signale des menaces montrées en sismologie et
    paléosismologie
----------------------------------------------------------------------
Cet été, le scientifique suédois Nils-Axel Mörner a publié un rapport
intitulé "Modèles sismiques et paléosismiques et leurs applications
sur l'évaluation des risques à long terme - le cas suisse face à la
gestion des déchets nucléaires", dans lequel il donne les preuves
d'une énorme sous-évaluation des menaces tectoniques qui pèsent sur
les stockages définitifs en Scandinavie : tremblements de terre,
tsunamis et autres événements ont eu lieu beaucoup plus fréquemment et
avec une étendue beaucoup plus grande au cours de l'Histoire que ce
qui est présenté dans les études de l'industrie nucléaire. Ce rapport
soulève des questions d'ordre général sur l'aptitude des formations
rocheuses scandinaves à accueillir des stockages définitifs de
matières dangereuses et il devrait avoir des répercussions sur la
discussion d'Onkalo, en Finlande, ainsi que sur le stockage de
combustible usagé qui est envisagé à Forsmark.

"Les événements sismiques sont enregistrés grâce à des instruments,
des notes historiques et grâce à des critères d'observation
géologiques et archéogéologiques. Ces enregistrements forment des
modèles d'événements. Grâce à ces modèles, nous pouvons évaluer les
risques sismiques à venir. (...) En Suède et en Finlande, les
industries nucléaires affirment que les déchets nucléaires de Haute
Activité peuvent être enterrés dans les soubassements rocheux en
toute sécurité pendant au minimum 100 000 ans. Cela semble difficile,
voire impossible, de faire de telles estimations vu les courtes
périodes de reconnaissance de modèles que l'on a en sismologie (moins
de 100 ans) et en paléosismologie (environ 13 000 ans). Toutes ces
estimations semblent dénuées de sens, et pourraient même être
trompeuses. Dans ce contexte, nous devons nous garder de faire des
estimations trop optimistes."

Pour lire ce rapport, rendez-vous sur :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Patterns_in_seismology_and_palaeoseismology,_and_their_application_in_long-term_hazard_assessments_-_the_Swedish_case_in_view_of_nuclear_waste_management


----------------------------------------------------------------------
21. Dépôt de déchets radioactifs de Faible Activité dans des décharges
----------------------------------------------------------------------
Suite à la vigoureuse campagne menée par Radiation Free Lakeland
("Lakeland sans radiations", qui lutte contre la contamination
radioactive dans la région de Lakeland), Tim Farron, député de
Westmorland et Lonsdale dans le Comté de Cumbrie, a affirmé qu'il y a
des "preuves irréfutables" plaidant pour l'abandon des dérégulations
qui autorisent le dépôt de déchets de Faible Activité dans des
décharges. Le gouvernement britannique a signé le Traité Euratom qui
explique en détail le projet visant à faire de la décharge de
Lillyhall un Dépôt de Déchets Radioactifs avec "rejet contrôlé de
radioactivité dans les eaux souterraines".

http://mariannewildart.wordpress.com/2013/09/24/tim-farron-mp-powerful-evidence-to-pull-the-plug-on-radioactive-fly-tipping/


----------------------------------------------------------------------
22. Campagne "Non à l'aide publique au nucléaire !"
----------------------------------------------------------------------
La pétition contre l'aide publique au nucléaire a été lancée en
septembre sur le site http://www.my-voice.eu ! C'est un énorme succès:
+ de 20 000 signatures ont été récoltées. Nous devons continuer à nous
mobiliser à travers toute l'Europe jusqu'en avril 2014.

Cette décision au sujet du nouveau régime des aides d'Etat est entre
les mains de la Commission européenne seule, qui n'a besoin que d'une
majorité simple et n'est pas tenue de consulter les Etats membres (le
Conseil) ni le Parlement européen pour décider des lignes directrices
des aides publiques. Il est donc essentiel de mobiliser les citoyens
européens. Nos chances ne sont pas nulles car les problèmes causés par
la croisade pronucléaire vont entraîner des retards de la Commission
européenne. Aucune décision ne sera prise avant avril 2014 - ce qui
nous laisse plus de temps pour davantage de protestation ! Signez et
faites signer cette pétition MAINTENANT !

Merci de penser à ce que vous et votre organisation/réseau/groupe
pouvez faire. Signez et diffusez cette pétition MAINTENANT dans vos
messages personnels et associatifs, vos newsletters, sur Facebook,
etc...


----------------------------------------------------------------------
23. NON au stockage géologique des déchets nucléaires à Haute
    Activité ! Mauvaise réponse ?
----------------------------------------------------------------------
Selon les directives de Nirex et après le "non" voté par le Conseil
Général du Comté de Cumbrie mettant fin au processus de Gestion
sécurisée des déchets radioactifs, ce Comté aurait dû être exclu de
toute nouvelle consultation relative au stockage géologique. Au lieu
de cela, la consultation a bien eu lieu, mais les 84 membres du
Conseil Général ont été écartés de ce nouveau processus
"démocratique", tout comme les centaines de conseillers municipaux,
dont l'écrasante majorité a dit non à répétition. Le gouvernement
britannique a choisi de ne traiter qu'avec les quelques pigeons de
l'Exécutif des Conseils municipaux d'Allerdale et de Copeland qui ont
dit oui, faisant ainsi disparaître tous ceux - la majorité - qui ont
dit NON !

http://mariannewildart.wordpress.com/2013/09/20/is-new-consultation-needed-the-big-debate/


----------------------------------------------------------------------
24. Retours sur "CASE PYHÄJOKI : Avec joie et amour"
----------------------------------------------------------------------
"CASE PYHÄJOKI - Réflexions d'artistes sur les effets du nucléaire"
était un voyage transdisciplinaire et un atelier de production se
déroulant à Pyhäjoki, en Finlande du Nord, du 1er au 11 août 2013. Il
est prévu que la 6ème centrale nucléaire du pays soit construite au
Cap de Pyhäjoki Hanhikivi. Les participants ont produit un large
éventail d'actions, d'événements et d'expérimentations prototypiques,
allant d'un grand panneau disant "Merci" à tous ceux qui refusent de
vendre leurs terres à la compagnie nucléaire jusqu'à l'élaboration
d'un "jour de l'énergie sportive", en passant par un conte de fées
local, une peinture murale avec les jeunes du coin, une playlist
spéciale karaoké, un atelier de construction d'un compteur Geiger en
kit, et plein d'autres choses encore - et notamment des amitiés
nouvelles ou approfondies, des collaborations et de bons souvenirs des
moments passés ensemble et des rencontres avec les habitants.

Tous ceux qui ont participé à CASE PYHÄJOKI vont continuer leurs
actions, toujours en lien de façon plus ou moins directe avec ce
projet de centrale à Pyhäjoki et avec le nucléaire en général. Des
documents sur le sujet se trouvent sur leur blog, où seront égalemet
annoncées leurs nouvelles activités (tout comme sur Nukenews si
possible).

Pour plus d'infos sur le projet de CASE PYHÄJOKI et son histoire, se
rendre sur :
http://casepyhajoki.info/en/ilon-ja-rakkauden-kautta/


----------------------------------------------------------------------
25. La Chine a des vues sur les terres de Sellafield pour y construire
    des réacteurs mais elle renonce aux projets nucléaires sur son
    propre sol
----------------------------------------------------------------------
Imaginez un monde dans lequel le peuple opprimé de Chine défilerait
dans la rue pour protester contre l'énergie nucléaire, tandis que le
gouvernement britannique appellerait ses citoyens censément libres à
se soumettre encore, avec docilité, à une nouvelle consultation visant
à enterrer des déchets nucléaires radioactifs dans des sols non
étanches. Imaginez un monde dans lequel un régime répressif prendrait
en compte l'opinion publique et annulerait ses projets de
développement nucléaire tandis qu'un gouvernement censé être
démocratique essaierait de passer outre l'opinion publique en traitant
uniquement avec quelques pigeons non représentatifs dans les conseils
municipaux. Cela semble fou ? C'*est* fou ! Et ça se passe en ce
moment même...

http://mariannewildart.wordpress.com/2013/09/30/china-eyes-up-sellafield-while-scrapping-nuclear-plans-at-home/


----------------------------------------------------------------------
26. Des militants bloquent un transport d'uranium dans le sud de la
    France
----------------------------------------------------------------------
Le 12 septembre, une trentaine de militants du collectif Stop uranium
ont bloqué un camion transportant du tétrafluorure d'uranium près de
Narbonne, dans le sud de la France. Le blocage a duré une heure. Des
mesures de la radioactivité ont été effectuées, et une dose presque 50
fois supérieure au taux moyen de radioactivité a pu être mesurée à un
mètre du camion.

Le camion venait de la centrale de Comurhex Malvési, qui appartient à
Areva et dans laquelle l'uranium est transformé une première fois
après son arrivée en France. Près d'un quart de l'uranium utilisé dans
le monde y est traité. Cette action visait à alerter sur les dangers
que représentent cette installation et ces transports. Chaque jour,
entre 3 et 5 camions quittent cette usine chargés de tétrafluorure
d'uranium.

Vous pouvez voir des photos du blocage sur :
http://groupes.sortirdunucleaire.org/blocage-camion-tetrafluorure


----------------------------------------------------------------------
27. Dites NON ! au projet d'extraction d'uranium au Nunavut
----------------------------------------------------------------------
Areva convoite le sous-sol du Nunavut, dans le Nord du Canada, et
espère y implanter des mines d'extraction d'uranium. Ce projet
d'ouverture de mines d'uranium menace ce territoire, déjà fragilisé
par le changement climatique. Les conséquences seraient
catastrophiques pour les Inuits, dont le mode de vie, basé sur la
chasse, nécessite un environnement propre. Nous avons lancé une
pétition (en anglais et en français) destinée aux ministres français,
leur demandant d'annuler ce projet :

http://groupes.sortirdunucleaire.org/Petition-nunavut-en


----------------------------------------------------------------------
28. L'avenir de la Centrale de Visaginas est "incertain", les hommes
    politiques ignorant la décision du référendum
----------------------------------------------------------------------
Malgré les résultats du référendum d'octobre 2012 montrant
l'opposition de la population à l'installation d'une nouvelle centrale
nucléaire en Lituanie, les hommes politiques font toujours pression
pour mettre en place ce projet. D'après l'annonce faite par les
médias, le gouvernement lituanien prendra bientôt une décision
concernant l'avenir de l'installation nucléaire de Visaginas. Il a
également été annoncé que des discussions seront organisées pour
mettre en place une position commune aux trois pays baltes à ce sujet.
Jusqu'à présent, les hommes politiques de la Lettonie comme de
l'Estonie étaient réticents à ce projet.

Plus d'infos sur :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Visaginas_NPP_fate_%22undecided%22,_as_politicians_ignore_the_decision_of_the_referendum


----------------------------------------------------------------------
29. Du nouveau sur la répression contre les groupes écologistes en
    Russie
----------------------------------------------------------------------
Comme les médias occidentaux ne nous disent plus tant de choses que ça
sur la répression contre les groupes non-gouvernementaux en Russie (en
dehors du cas des militants de Greenpeace qui ont été emprisonnés), je
fais ici quelques mises à jour sur la répression qui a lieu là-bas en
ce moment. N'hésitez pas à diffuser ces informations. Le cas de
Greenpeace fait l'objet d'une large couverture médiatique en Russie et
les médias du gouvernement diffusent beaucoup de conneries afin de
s'assurer la haine des Russes envers toute sorte de militants
écologistes.

Une chose horrible s'est produite il y a à peine quelques jours en
Russie du sud, dans la ville de Krasnodar, près du site des JO d'hiver
de 2014. La police locale, accompagnée du FSB (ex-KGB) a tenté
d'attraper le militant écologiste Rudomakha. Ils sont arrivés au
bureau du parti politique local en menaçant de le prendre d'assaut car
ils pensaient que le militant s'y trouvait. Mais il était parti
quelque temps plus tôt. La police n'a pas donné d'explications mais la
population locale pense que c'est à cause des JO. Rudomakha a
longuement critiqué la destruction de la nature locale liée aux
préparatifs des JO. Heureusement, le militant n'a toujours pas été
arrêté.

Retrouvez toute l'histoire sur :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Update_on_repression_against_environmental_groups_in_Russia


----------------------------------------------------------------------
30. On s'approche d'une décision en GB
----------------------------------------------------------------------
Après une année passée en négociations, l'accord sur un prix
d'exercice serait finalement sur le point d'être annoncé et les médias
parlent d'environ 93 livres/MWh, ce qui revient à plus du double du
prix actuel du marché. Avec sa politique énergétique régressive, le
gouvernement en cause est bien décidé à faire son beurre des grandes
entreprises tout en augmentant la pauvreté énergétique.

Il semble que le groupe général d'énergie nucléaire chinois sera le
partenaire d'investissement d'EDF, et s'il obtient le taux de parts
qu'il souhaite (des rumeurs disent qu'il vise quasiment le même nombre
de parts qu'EDF), alors le gouvernement de coalition aura réussi à
donner au pays autoritaire le plus puissant du monde le contrôle
partiel, sur le sol britannique, de la technologie la plus dangereuse
qui soit - sans montrer le plus petit iota des inquiétudes que
Thatcher avait exprimées en son temps lorsqu'elle avait fait décider
par son gouvernement le blocage des investissements de Kuwaiti dans le
marché énergétique britannique.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Decisions_move_closer_in_the_UK


----------------------------------------------------------------------
31. Evénements  à venir
----------------------------------------------------------------------
(juste un extrait, dites-nous quelles sont vos manifestations à venir
pour la prochaine lettre d'information)
Plus d'événements sur: http://upcoming.nuclear-heritage.net

N'hésitez pas à nous faire part de vos événements locaux et
internationaux pour alimenter cette lettre d'information !


24/10/13-23/03/14: exposition "Langzeit und Endlager" au Musée
                   Allerheiligen, Klosterstr. 16, in Schaffhausen (CH)
10/12/13 5.30 PM:  Fête pour les 30 ans de réalisations du groupe de
                   citoyens de Tri-Valley CAREs (Communities Against a
                   Radioactive Environment - Communautés Contre un
                   Environnement Radioactif) avec le démarrage d'un
                   court documentaire sur le mouvement à la
                   Bibliothèque Publique de Livermore, Community Rooms
                   A&B, 1188 S. Livermore Ave., à Livermore (USA)
12/12/13:          Journée d'Action Mondiale contre le Nucléaire 2013
12/12/13 at 12 PM: Séminaire MKG : SSM (Autorité de Sûreté Nucléaire
                   suédoise) et Conseil sur les déchets nucléaires -
                   dernière phase à Stockholm (S)
2014:              Castor: transports probables de déchets hautement
                   radioactifs depuis Sellafield et de déchets
                   moyennement radioactifs depuis La Hague vers
                   Gorleben et manifestations de protestation
2014:              Transport de déchets nucléaires vers Ahaus - statut
                   actuel : "reporté" (D)
06/02/14-07/02/14: "Efficacité à long terme des systèmes de barrières
                   ouvragées", au BGR de Hanovre
08/03/14:          Actions en faveur de Fukushima dans la région de
                   Dreyeckland  (CH, D, F)
08/03/14:          Rassemblement pour Fukushima à Jülich (D)
09/03/14 at 2 PM:  chaîne humaine pour Fessenheim dans la vallée du
                   Rhône (F)
09/03/14 at 2 PM:  Commémoration de la catastrophe de Fukushima :
                   Organisation d'un "Pont International" dans la zone
                   du Haut Rhin (D)
08/04/14-10/04/14: Symposium sur le Recyclage des Métaux provenant du
                   fonctionnement et du démantèlement des centrales
                   sur le site de Studsvik autour de Nyköping (S)
26/04/14:          Festival écologique "Für eine Zukunft nach
                   Tschernobyl und Fukushima" (D)
29/04/14:          Forum Anti-Nucléaire Européen à Prague (CZ)
03/05/14-08/05/14: Forum de l'Atome de l'Industrie Nucléaire Allemande
                   à Frankfurt/Main (D)
11/05/14-15/05/14: Congrès Nucléaire Européen à Marseille (F)
Eté 2014:          Marche pour un avenir sans nucléaire de Miami, FL
                   jusqu'à la Centrale Y-12 d'Oakridge, TN 2014 (USA)
22/08/14-24/08/14: Festival du Solaire à Peckwitz (D)
01/01/15-30/04/15: (estimation) audience principale de la Cour
                   Environnementale à la Cour du District de Nacka
                   autour du programme de la SKB prévoyant la
                   construction du site de stockage de déchets
                   nucléaires KBS3


http://www.allerheiligen.ch/images/PDF/Langzeit%20und%20Endlager_Flyer.pdf
http://www.trivalleycares.org/new/party%20flyer-2.jpeg
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Global_Action_Day_Against_Nuclear_Power_2013
http://www.nonuclear.se/en/kalender/mkg20131212stockholm
http://www.greenkids.de/europas-atomerbe/index.php/Gorleben_Castor_Resistance_in_Germany_2014
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_Waste_Transport_to_Ahaus
http://www.pebs-eu.de/PEBS/EN/Pebs-Final-Conference/PEBS_final_conference_node_en.html;jsessionid=EF1A95844F8E4E013BCB14F2A5E66F59.1_cid284#link4
http://wp.chainehumaine.eu/
http://www.nonuclear.se/en/kalender/20140408-10studsvik
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/European_Anti_Nuclear_Forum_2014
http://www.euronuclear.org/events/enc/enc2014/index.htm
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Walk_For_A_Nuclear_Free_Future_2011-2015/Miami-Y12_Nuclear_Facility_Oakridge
http://ag-schacht-konrad.de/index.php?option=com_content&task=view&id=769&Itemid=189
http://www.nonuclear.se/en/kalender/kbshuvudforhandling2012


----------------------------------------------------------------------
32. A propos de Nukenews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue mise en oeuvre par
Nuclear Heritage Network qui a pour but de refléter les activités,
sujets et luttes des militants antinucléaires ainsi reliés par cette
communauté internationale. Les messages sont écrits et traduits par
des militants, en plus de leurs activités anti-nucléaires habituelles.
Personne n'est rémunéré pour ce travail, car nous souhaitons fournir
les ressources les plus indépendantes possible à la lutte
anti-nucléaire, comme ce système d'information. Cette lettre vise à
informer et mettre au courant aussi bien les militants que le public
intéressé.

Votre contribution à la prochaine édition de NukeNews est la
bienvenue. Envoyez-la par mail à "news@NukeNews.nuclear-heritage.net".
Les messages d'information devront être courts (pas plus d'un
paragraphe), écrits en anglais et inclure un court titre et
éventuellement un lien vers une page web donnant plus d'informations.
La date limite pour le 12ème numéro de NukeNews est fixée au 5 janvier
2014.

Faites circuler l'info et apprenez-en plus sur NukeNews grâce au lien
suivant: http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert