NukeNews No. 29 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Croatian | Czech | English | French | German | Polish | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 29 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
Bienvenue dans cette nouvelle et grande édition de la lettre
d'information du Réseau Nuclear Heritage. Des militants antinucléaires
du monde entier y partagent les nouvelles et les mises à jour
concernant les luttes qu'ils mènent et  les sujets sur lesquels ils
travaillent. Grâce à eux, nous sommes en mesure de vous envoyer
aujourd'hui la plus longue édition de NukeNews depuis deux ans !

Cette fois-ci, nous diffusons des messages venus de tous les
continents (à l'exception de l'Antarctique). De nombreux articles
traitent de sujets liés au paysage atomique japonais, et beaucoup
d'autres se focalisent également sur les activités et incidents de
régions bien précises comme en Australie, en Allemagne et en Russie.
Nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer la tenue de trois
rassemblements antinucléaires internationaux au printemps et à
l'été 2019.

Si vous trouvez cette newsletter utile et intéressante, n'hésitez pas
à nous aider en nous faisant parvenir les nouvelles ou mises à jour
concernant les luttes que vous menez pour la prochaine édition (vous
trouverez les détails dans le dernier paragraphe de cette lettre
d'information) !


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 29 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Accident dans une usine allemande de production d'éléments
    combustibles
2.  Position des antinucléaires allemands sur le stockage temporaire
    des déchets nucléaires
3.  L'Ontario (Canada) opte pour les reconstructions et les extensions
    de centrales nucléaires
4.  
5.  
6.  Pas de développement notable du nucléaire l'année dernière en Inde
7.  Derniers développements de la politique atomique du Japon
8.  Compte rendu de visite d'anciennes zones d'évacuation
    post-Fukushima
9.  Fushima : premier contact avec du combustible fondu
10. Les projets japonais de centrales nucléaires à l’étranger annulés
11. Voilà 40 ans qu'a eu lieu le référendum ayant mis fin au projet de
    Centrale à Zwentendorf (Autriche)
12. NEC2019 : durée de vie prolongée, danger
13. Des femmes autochtones poursuivent Cameco en justice pour mettre
    fin aux carrières d'uranium en Australie-Occidentale
14. Déchets radioactifs russes : problèmes et enjeux
15. Appel à la solidarité avec Ecodefense, association russe de
    défense de l'environnement
16. Les déchets nucléaires en Belgique
17. Camp d'été international 2019 contre le nucléaire
18. La décision du tribunal suédois contre le projet de dépôt
    définitif est désormais disponible en anglais
19. Reprise de la construction d’une centrale nucléaire au Brésil
20. Forum social mondial antinucléaire à Madrid
21. Finlande : Olkiluoto autorisé à injecter de l’électricité dans le
    réseau
22. 
23. À propos de NukeNews


----------------------------------------------------------------------
1.  Accident dans une usine allemande de production d'éléments
    combustibles
----------------------------------------------------------------------
Le 13 décembre 2018, environ 110 personnes se sont rassemblées à
Lingen dans le nord de l'Allemagne pour manifester contre l'usine de
production d'éléments combustibles d'ANF après la survenue d'un feu à
l'intérieur de l'installation. Une explosion a eu lieu durant le quart
de nuit. Quasiment personne n'étant sur les lieux, cet incident a
entraîné une opération de grande ampleur pour les pompiers qui ont été
plus d'une centaine à intervenir.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Accident_in_German_fuel_elements_fabrication_factory


----------------------------------------------------------------------
2.  Position des antinucléaires allemands sur le stockage temporaire
    des déchets nucléaires
----------------------------------------------------------------------
En novembre 2018, les groupes antinucléaires allemands ont publié un
document détaillé sur leur position et leurs exigences concernant le
stockage temporaire des déchets nucléaires en Allemagne. 76 ONG,
initiatives et groupes ont signé et soutenu ce document, qui
constituera le point de départ des approches antinucléaires dans les
luttes autour des dépôts, des nouvelles usines de traitement des
déchets et de leur transport. Un groupe de travail de la Conférence
semestrielle sur les déchets nucléaires du mouvement antinucléaire
allemand a travaillé pendant deux ans à l’élaboration de ces
positions.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/German_anti-nuclear_positions_on_temporary_storage_of_nuclear_waste


----------------------------------------------------------------------
3.  L'Ontario (Canada) opte pour les reconstructions et les extensions
    de centrales nucléaires
----------------------------------------------------------------------
L'Ontario se trouve aujourd'hui face à un choix : l'État peut soit
supprimer nos 18 centrales vieillissantes, soit les reconstruire et
les étendre, nous contraignant ainsi à rester bloqués durant les 50
années à venir dans le gouffre financier que représente l'énergie
nucléaire. Notre gouvernement a choisi de reconstruire 12 centrales et
d'étendre la durée de vie des 6 autres. Dans le même temps, notre
voisin le Québec nous propose de l'énergie hydraulique, renouvelable
et économique, pour un coût trois fois moins élevé. L'Ontario Clean
Air Alliance continue de militer en faveur d'un accord avec le Québec
pour que nos vieilles centrales coûteuses soient remplacées par une
autre source d'énergie.

Pour plus d'informations :
http://www.Close-Pickering.ca
http://www.cleanairalliance.org/no-nuke-news/ 


----------------------------------------------------------------------
4.  
----------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------
5.  
----------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------
6.  Pas de développement notable du nucléaire l'année dernière en Inde
----------------------------------------------------------------------
En 2018, le gouvernement indien n'a effectué ni acquisition ni progrès
nucléaires remarquables ; il n'y a pas eu non plus de mobilisation
massive de la population contre le nucléaire par rapport aux années
ayant immédiatement suivi Fukushima. Sur ces points-là, la réalité
observable en surface paraît moins spectaculaire que ce à quoi la
plupart des observateurs s'attendaient. Cependant, un grand nombre
d'événements plus ténus se sont produits et le rédacteur de Dianuk.org
a réalisé un rapport détaillé sur les activités nucléaires de l'Inde
au cours de l'année dernière.

Pour lire l'article :
https://www.dianuke.org/indias-immodest-nuclear-quest-in-2018-the-measured-normalization-of-a-nuclear-state/


----------------------------------------------------------------------
7.  Derniers développements de la politique atomique du Japon
----------------------------------------------------------------------
À l’été 2018, le gouvernement japonais a approuvé les grandes lignes
d’un nouveau plan énergie définissant ses objectifs pour le mix
énergétique du pays jusqu’en 2030 et incluant des scénarios jusqu’en
2050. La part de l’énergie nucléaire est censée remonter pour
représenter plus d’un cinquième de la capacité de production
d’électricité. Avant la série d’explosions survenue à Fukushima en
mars 2011, l’énergie atomique représentait un tiers de la production
d’électricité. À la suite de ces explosions, qui ont déclenché la
catastrophe nucléaire en cours, tous les réacteurs ont été mis à
l’arrêt plusieurs années. À partir de février 2019, neuf ont été remis
en service, mais le gouvernement prévoit de redémarrer tous les
réacteurs existants prochainement.

Pour en savoir plus, lisez le rapport sur le lobby du nucléaire :
http://www.world-nuclear-news.org/NP-Japanese-Cabinet-approves-new-basic-energy-plan-0307184.html


----------------------------------------------------------------------
8.  Compte rendu de visite d'anciennes zones d'évacuation
    post-Fukushima
----------------------------------------------------------------------
L'équipe japonaise des Amis de la Terre a récemment diffusé le compte
rendu de sa visite de régions qui avaient été évacuées en 2011 après
les explosions de Fukushima. Ce rapport contient à la fois des photos,
les impressions des membres de l'équipe ainsi que des informations
générales - tout ceci en japonais, mais facilement compréhensible
grâce à l'aide des outils de traduction disponibles en ligne.

Pour en savoir plus :
https://foejapan.wordpress.com/2018/11/16/hamadoori_visit/


----------------------------------------------------------------------
9.  Fushima : premier contact avec du combustible fondu
----------------------------------------------------------------------
Début 2019, pour la toute première fois depuis le début de la
catastrophe, une sonde a pu entrer en contact avec des débris de
combustible nucléaire fondu, selon Tokyo Electric Power Co., qui a
fait état d’une « étape longuement attendue dans la bataille de la
mise à la réforme ». La sonde a soulevé un morceau de débris au fond
de l’unité 2 de Fukushima Daiichi et pris des mesures telles que la
dureté, la température et la radioactivité des matériaux, afin de
pouvoir concevoir par la suite les conteneurs et les équipements
permettant l’évacuation du combustible fondu. Elle a également pris
des photos de l’intérieur de la cuve de confinement. Cette information
apparemment anodine illustre bien l’ampleur de la catastrophe en cours
à Fukushima, où les connaissances et la méthodologie indispensables
pour faire face aux effets de l’accident nucléaire font cruellement
défaut, alors que le grand public considère la catastrophe comme
terminée...

Suite :
http://www.asahi.com/ajw/articles/AJ201902140041.html


----------------------------------------------------------------------
10. Les projets japonais de centrales nucléaires à l’étranger annulés
----------------------------------------------------------------------
Face à l’augmentation des coûts, qui atteignent le double des
dépenses prévues, le constructeur japonais Mitsubishi Heavy Industries
Ltd. a renoncé à participer au projet de nouvelle centrale nucléaire
de Sinop, en Turquie, comme annoncé début décembre 2018. Les plans des
lobbyistes japonais en vue de participer aux projets de construction
de centrales nucléaires dans d’autres pays ont déjà été annulés
(Vietnam en 2016, Taïwan en 2014). La construction d’une centrale
nucléaire de Wylfa Newydd à Anglesey (Royaume-Uni) est le seul projet
restant à l’étranger pour une société japonaise, en l’occurrence
Hitachi Ltd. Même sur ce site, tous les travaux ont été suspendus. En
février, la BBC a rapporté que le Secrétaire gallois Alun Cairns
souhaitait rencontrer les dirigeants de Hitachi au Japon, afin
d’évoquer les opportunités financières et de sauver le projet arrêté,
là encore, à cause du coût élevé de la construction. Seulement
quelques semaines avant l’interruption des travaux à Anglesey, une
autre société japonaise, Toshiba, avait mis un terme à ses projets de
construction de centrales nucléaires en raison de problèmes
financiers.

Retrouvez la version en ligne de cet article et ses sources :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Japanese_NPP_projects_abroad_canceled


----------------------------------------------------------------------
11. Voilà 40 ans qu'a eu lieu le référendum ayant mis fin au projet de
    Centrale à Zwentendorf (Autriche)
----------------------------------------------------------------------
Le 5 novembre 2018, la Communauté autrichienne antinucléaire a célébré
le 40e anniversaire du résultat historique du référendum qui a eu lieu
en 1978. Ce projet symbolique fut rejeté à une faible majorité des
votants (légèrement supérieure à 50%). Les débats précédant ce vote
ainsi que les évènements qui l'ont suivi sont devenus un véritable
tournant dans l'histoire de la démocratie et des énergies
renouvelables en Autriche. Dans le même temps, les militants coopèrent
de manière très positive avec d'autres activistes, notamment ceux de
République tchèque ainsi que d'autres pays voisins. L'ONG "Sonne und
Freiheit" vient de commencer à organiser la traduction de textes
traitant de ce combat victorieux et va peu à peu les mettre en ligne.
Des versions en tchèque, slovène, croate et polonais sont prévues et
déjà partiellement effectuées. La plupart de ces textes sont issus du
livre suivant :
https://www.bibliothekderprovinz.at/buch/5573/


----------------------------------------------------------------------
12. NEC2019 : durée de vie prolongée, danger
----------------------------------------------------------------------
La conférence sur l’énergie nucléaire NEC 2019, qui se tiendra à Linz
(Autriche) le 8 mai 2019, analyse les problèmes du prolongement de la
durée de vie des réacteurs atomiques selon plusieurs points de vue :
outre une présentation de projets spécifiques dans différents pays, le
risque potentiel est examiné d’un point de vue technique. La question
de l’(in)efficacité économique est également soulevée. La stratégie
politique est mise en lumière, tandis que le cadre juridique et les
possibilités d’action sont définis. Des exposés par des experts
internationaux devraient sensibiliser à l’imminence du danger et
permettre d’entamer la discussion autour de contre-stratégies
adéquates.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_Energy_Conference_2019


----------------------------------------------------------------------
13. Des femmes autochtones poursuivent Cameco en justice pour mettre
    fin aux carrières d'uranium en Australie-Occidentale
----------------------------------------------------------------------
En Australie-Occidentale (Western Australia), se déroule actuellement
un procès historique visant à empêcher la compagnie d'uranium
canadienne Cameco d'extraire de l'uranium dans le cadre du projet de
carrière de Yeeliriie. Trois femmes autochtones de Yeelirrie ainsi que
le Conservation Council of WA, association de défense de
l'environnement la plus influente d'Australie-Occidentale, ont engagé
une action en justice contre le gouvernement et Cameco afin de
défendre le droit des Propriétaires traditionnels des terres sacrées
d'Australie-Occidentale à protéger cette fragile région désertique de
l'extraction d'uranium dont personne ne veut.

Plus d'informations :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Aboriginal_women_take_Cameco_to_court_to_stop_uranium_mining_in_Western_Australia


----------------------------------------------------------------------
14. Déchets radioactifs russes : problèmes et enjeux
----------------------------------------------------------------------
La Russie fait partie des pays qui possèdent une chaîne nucléaire
complète (ce qui inclut l'extraction d'uranium, l'enrichissement en
uranium, la fabrication de combustible, les centrales, sous-marins,
brise-glace et armes nucléaires, les combustibles nucléaires usagés
[retraitement], la gestion des déchets radioactifs [RWM], etc). Des
déchets radioactifs sont produits à chaque étape de cette chaîne. Pour
des raisons historiques (liens étroits avec l'armée), et du fait de la
situation politique actuelle (pas de liberté d'expression ni
d'association, harcèlement des défenseurs de l'environnement), les
possibilités d'accès à l'information tout comme la participation des
groupes de la société civile à la prise de décisions sont très
fortement limitées.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Russian_radioactive_waste_issues_and_challenges


----------------------------------------------------------------------
15. Appel à la solidarité avec Ecodefense, association russe de
    défense de l'environnement
----------------------------------------------------------------------
En juillet 2014, le ministère russe de la Justice a qualifié d'"agent
étranger" l'association de défense de l'environnement Ecodefense. Au
cours de la première semaine de février de cette année, le ministère
de la Justice a encore aggravé la situation en adressant trois
ordonnances punitives supplémentaires personnellement ciblées et en
condamnant l'ONG à payer deux nouvelles amendes, pour un montant total
de deux millions de roubles (environ 28 000 euros) ; par ailleurs le
compte bancaire d'Ecodefense a été bloqué.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Call_for_solidarity_with_the_Russian_environmental_organization_Ecodefense


----------------------------------------------------------------------
16. Les déchets nucléaires en Belgique
----------------------------------------------------------------------
La Belgique se trouve probablement dans la situation la pire de toute
l'Europe occidentale, avec un parc nucléaire de 7 réacteurs détenu par
les Français. Trois d'entre eux ont dépassé la limite des 40 ans, et
leur exploitation a reçu le droit d'aller jusqu'à 50 ans en toute
légalité. Ces réacteurs sont arrêtés fréquemment en raison de
problèmes techniques imprévus. Deux autres réacteurs, Tihange 2 et
Doel 3, sont criblés de nombreuses failles et les bâtiments des
réacteurs ne sont pas contrôlés sérieusement. L'organisme de contrôle,
FANC, est connu pour son incapacité à mettre fin aux atteintes à la
sécurité commises par ENGIE. Les politiciens de MR et MVA, formant la
coalition gouvernementale qui va prendre fin d'ici peu, souhaitent
construire un nouveau réacteur et faire fonctionner l'ensemble des
réacteurs jusqu'à leurs 50 années d'activité.

Plus d'informations :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_waste_in_Belgium


----------------------------------------------------------------------
17. Camp d'été international 2019 contre le nucléaire 
----------------------------------------------------------------------
Nous avons le plaisir de vous annoncer que, cette année encore, nous
organisons un camp antinucléaire, cette fois-ci à Döbeln, en
Allemagne, du 12 au 18 août 2019. Comme l'ont montré les précédents
camps (qui ont eu lieu en Allemagne en 2017 et en France en 2018),
c'est une occasion formidable pour des gens venus de pays et
continents différents de se rassembler, de travailler en réseau,
d'apprendre et de partager des informations. Nous avons accueilli des
participants venus des Amériques et d'Asie et avons acquis une
connaissance plus profonde du mouvement antinucléaire qui s'organise
aux États-Unis, en Turquie, en Inde et au Japon. Nous espérons que ce
nouveau camp réunira encore plus de participants venus du monde
entier !

Pour en savoir plus :
http://camp2019.nuclearheritage.net


----------------------------------------------------------------------
18. La décision du tribunal suédois contre le projet de dépôt
    définitif est désormais disponible en anglais
----------------------------------------------------------------------
La décision prise le 23 janvier 2018 par le tribunal suédois pour
l’environnement à l’encontre de l’installation du modèle KBS comme
dépôt définitif de déchets hautement radioactifs (DHR) en Suède est
désormais également consultable en anglais. Bien que n’étant pas, en
principe, définitive, cette décision constitue un sérieux revers pour
l’industrie nucléaire. Il s’agit d’une affaire intéressante, car le
même modèle, bien qu’à une échelle moindre en raison d’un plus grand
nombre de contraintes de sécurité, est mis en œuvre dans le projet
finlandais d’Onkalo, dépôt définitif de déchets nucléaires hautement
radioactifs à proximité des réacteurs d’Olkiluoto. Bien que la
décision afférente prise par le tribunal suédois, où ce modèle a été
mis au point, souligne les lacunes en matière de sécurité, ni les
autorités finlandaises ni les exploitants ne semblent disposés à
revoir leur copie. Au lieu de cela, ils font fièrement la
promotion d’Onkalo pour en faire « le premier dépôt définitif (de DHR)
au monde »...

http://www.nonuclear.se/files/mmd20180123summary-statement-case-m1333-11spent-fuel.pdf


----------------------------------------------------------------------
19. Reprise de la construction d’une centrale nucléaire au Brésil
----------------------------------------------------------------------
Le gouvernement brésilien actuel et celui qui doit prendre les rênes
du pouvoir en 2019 souhaitent reprendre la construction d’Angra 3, la
troisième centrale nucléaire brésilienne, interrompue à deux reprises
en 1983 et 2016. Cependant, ils souhaitent poursuivre le même projet
obsolète que dans les années 70. Soucieuses d’éviter cette absurdité,
plusieurs associations de la société civile ont lancé une pétition en
vue de demander un audit du projet.

Lire l’article complet :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Resumption_of_the_construction_of_a_nuclear_power_plant_in_Brazil


----------------------------------------------------------------------
20. Forum social mondial antinucléaire à Madrid
----------------------------------------------------------------------
Se déroulant du 31 mai au 2 juin 2019 (attention, les dates ont
changé !), ce forum se veut le lieu de rencontre des milliers de
personnes participant de multiples façons et selon des perspectives
différentes à la lutte contre la menace nucléaire. De l'exploitation
minière à l'usage meurtrier de l'énergie nucléaire, tous les sujets y
trouveront leur place. Pour cela, nous invitons tous ceux qui le
souhaitent à nous faire part des conférences qu'ils ont à proposer.
Afin de prévoir un espace pour chacun, nous organiserons des
conférences plénières mais aussi des discussions, des ateliers, des
réunions parallèles, ...

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Global_Anti-nuclear_Social_Forum_in_Madrid


----------------------------------------------------------------------
21. Finlande : Olkiluoto autorisé à injecter de l’électricité dans le
    réseau
----------------------------------------------------------------------
Le gouvernement finlandais a délivré le 7 mars 2019 une autorisation
d’exploitation à la centrale nucléaire Olkiluoto 3 (OL3) qui vient
d’être achevée en Finlande occidentale, selon les médias locaux.
L’Autorité chargée des radiations et de la sûreté nucléaire STUK a
déjà donné le feu vert au projet, à la condition que l’exploitant TVO
résolve un problème technique dans le circuit primaire. Le nouveau
réacteur à eau pressurisée européen (EPR) pourra être raccordé au
réseau en janvier 2020.

Pour en savoir plus :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Finland:_Olkiluoto_permitted_to_add_electricity_to_the_grid


----------------------------------------------------------------------
22. 
----------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------
23. À propos de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue diffusée par le
réseau Nuclear Heritage. Elle traite des activités, sujets et luttes
des militants antinucléaires de cette communauté internationale. Les
messages sont écrits et traduits par des militants, en plus de leurs
activités antinucléaires habituelles. Cette lettre a pour but
d’informer les militants et quiconque est intéressé par le sujet.

Votre contribution à NukeNews est la bienvenue ! Envoyez vos textes
par mail à "newsletter AT nuclear-heritage DOT net". Les textes
doivent être très courts et rédigés en anglais. Merci de ne pas
dépasser un paragraphe. Votre article doit avoir un titre concis ;
vous pouvez y ajouter un lien vers une page web apportant plus
d'informations. La date limite pour le 30ème numéro de NukeNews est
fixée au 17 mai 2019.

Pour en savoir plus sur NukeNews et diffuser l'information, cliquez
sur le lien suivant :
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET

Vous trouverez les données personnelles vous concernant qui sont en
notre possession, leur traitement ainsi que vos droits à ce sujet
dans notre Politique de confidentialité :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_Heritage:Privacy_policy
Personal tools
Emergency Alert