NukeNews No. 23 - FRENCH

From Nuclear Heritage
Jump to: navigation, search


NukeNews: Croatian | Czech | English | French | German | Polish | Russian | Slovenian


************************************************************
*   NukeNews n° 23 - Service d'information antinucléaire   *
************************************************************

----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
----------------------------------------------------------------------
Bienvenue dans la première édition 2017 de NukeNews ! Cette année,
plusieurs grands événements vont avoir lieu en Europe : la réunion du
G20 qui regroupe les pays les plus puissants du monde et la COP23,
Conférence sur le Changement Climatique des Nations Unies. Lors de ces
deux rencontres, des acteurs puissants ont l'intention de décider de
l'avenir de la population mondiale. Les lobbyistes nucléaires vont
essayer de profiter de cette occasion pour renforcer la position de
l'énergie atomique dans le monde. Dans le même temps, des
organisations antinucléaires vont se mobiliser pour protester contre
les approches de ces institutions.

De plus, un certain nombre de rassemblements en lien avec les luttes
concernant l'énergie seront organisés par des initiatives populaires
et des ONG au cours du printemps et de l'été. Dans cette newsletter
nous vous invitons à une conférence internationale sur l'énergie
nucléaire la veille de l'anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl,
au camp international d'été du Réseau Nuclear Heritage qui se tiendra
en Saxe au mois de juillet, ainsi qu'au camp internationaliste
antinucléaire qui aura lieu en août dans la région du Wendland. Nous
avons entendu parler de divers autres rassemblements, camps et
conférences antinucléaires à venir cet été, organisés de façon
internationale. Nous espérons pouvoir vous donner plus d'informations
à leur sujet dans la prochaine newsletter.

Si vous avez des nouvelles ou des annonces à faire pour la prochaine
édition de NukeNews, merci de nous le faire savoir !  --> vous
trouverez les détails concernant les dates limites, l'adresse mail et
le format requis pour les messages publiés dans cette newsletter dans
la dernière partie de ce mail (n°23).


----------------------------------------------------------------------
Sommaire du n° 23 de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
0.  Préface
1.  Nouvelles du nucléaire en Tanzanie
2.  La Californie va fermer sa dernière centrale nucléaire
3.  Biélorussie : Un nouvel incident au niveau d'un caisson de
    réacteur confirme des problèmes déjà anciens
4.  République tchèque : Plate-forme contre le dépôt en couche
    profonde
5.  En République tchèque, le Ministère de l'Environnement a donné un
    délai d'un an à l'entreprise d'État DIAMO
6.  L'Autriche remercie les habitants du Comté de Cumbrie
7.  Mer d'Irlande : des déchets radioactifs remis en suspension dans
    les fonds marins à cause du forage de puits effectué par NuGen,
    sans débat, ni vote, ni rien du tout
8.  Royaume-Uni : Qu'est-ce qui va alimenter votre dîner de Noël ?
9.  Les autorités locales de lutte contre le nucléaire signent un
    rapport accablant
10. Hinkley : à quoi bon s'acharner à ce "Point" ?
11. Canada : Extension de la durée de vie de la Centrale nucléaire de
    Pickering
12. FoE Japan (ONG environnementale) : Le camp de ressourcement est
    toujours nécessaire aux familles de Fukushima
13. Russie : démantèlement à la Centrale de Novovoronezh
14. Scram (arrêt en urgence) du nouveau réacteur emblématique russe
15. Conférence sur l'Énergie Nucléaire 2017 à Linz
16. Mises à jour sur la politique nucléaire polonaise
17. Le Camp International Antinucléaire d'été aura lieu en Allemagne
18. 40 ans que Gorleben a été désigné comme centre de traitement - 40
    ans que nous résistons
19. Camp Internationaliste Antinucléaire d'été et Festival Free Flow
    à Gedelitz, dans le Wendland
20. Sommet Mondial pour le Climat du 6 au 17 novembre 2017 à Bonn
21. G20, les 7 et 8 juillet 2017 à Hambourg
22. Événements à venir
23. À propos de NukeNews


----------------------------------------------------------------------
1.  Nouvelles du nucléaire en Tanzanie
----------------------------------------------------------------------
Le mercredi 21 décembre 2016, dans le district de Karonga, près de la
frontière nord du pays, la police du Malawi a arrêté 8 ressortissants
de nationalité tanzanienne se dirigeant vers le site de la mine
d'uranium de Kayerekera pour être entrés dans le pays sans documents
de voyage. George Mlewa, député porte-parole de la police de Karonga a
déclaré que l'arrestation avait eu lieu après des dénonciations
provenant de résidents. Le député porte-parole de la police de Karonga
a également annoncé que le groupe comparaîtrait bientôt devant la Cour
afin de répondre aux accusations d'intrusion criminelle, ce qui
constitue une infraction à l'article 314 du code pénal, mais il a
ajouté que l'affaire pourrait changer suivant les preuves rassemblées
durant l'enquête. Mais le 22 décembre les médias du Malawi ont
rapporté que les 8 Tanzaniens avaient été arrêtés alors qu'ils
essayaient de pénétrer illégalement dans une mine d'uranium du Malawi,
pays limitrophe de la Tanzanie. La presse du Malawi a récemment
suggéré que les 8 étaient des espions envoyés par le gouvernement de
Tanzanie pour mener une enquête et déterminer si le pays était "en
train de fabriquer des armes nucléaires grâce à l'uranium provenant de
la mine de Kayerekera dans le district de Karonga".

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_news_from_Tanzania


----------------------------------------------------------------------
2.  La Californie va fermer sa dernière centrale nucléaire
----------------------------------------------------------------------
Comme vous le savez sans doute déjà, la plus grosse compagnie
d'électricité de l'État a décidé de fermer Diablo Canyon l'été
dernier. La proposition de fermeture a eu lieu avant que les
régulateurs d'État ne se réunissent en septembre. Plusieurs groupes
ont déposé des requêtes auprès du régulateur demandant de fermer
Diablo avant 2024, date qui avait été proposée au départ. À la
surprise générale, le juge a accepté d'entendre nos arguments. La
décision ne sera pas connue avant mai 2017. Un autre groupe a entamé
une deuxième procédure en justice demandant que Diablo soit fermée en
2018. Dans le cadre de cette fermeture, d'anciens manifestants
agissant depuis les premières campagnes antinucléaires qui datent de
la fin des années 50 se sont rassemblés fin octobre pour une brève
rencontre afin de se souvenir et de célébrer ces années de lutte. De
nombreuses centrales n'ont jamais été ouvertes grâce à des personnes
et des groupes dévoués qui ont fait leurs débuts ici. Les manifestants
de Caroline du sud demandent que les barres de combustible usagé
provenant de la centrale de San Onofre (qui se trouve près de Los
Angeles et a été fermée en 2013) soient enlevées dès que possible :
ils craignent en effet que les unités de stockage à sec ne soient pas
sûres sur le plan sismique.


----------------------------------------------------------------------
3.  Biélorussie : Un nouvel incident au niveau d'un caisson de
    réacteur confirme des problèmes déjà anciens
----------------------------------------------------------------------
Il semble important de souligner que les experts nucléaires n'étaient
pas pressés (ou n'avaient peut-être même pas l'intention) de signaler
cet incident. Cette fois-ci, la situation d'urgence a été rapportée
par les lecteurs du site charter97.org. Ce fut quelque temps plus tard
que le site officiel de la Centrale nucléaire biélorusse a signalé
qu'"au niveau d'un espace étroit, la protection métallique du
couvercle de transport du chargement surdimensionné (le caisson du
réacteur de la centrale biélorusse) a touché de manière insignifiante
le mât de caténaire". On ne sait toujours pas ce qu'ils ont voulu dire
par "toucher le mât de caténaire", ni si le mât et le caisson du
réacteur sont intacts ou non.

Vous souvenez-vous comment cet été (2016) les experts nucléaires
biélorusses et russes nous ont d'abord affirmé l'insignifiance des
dégâts ? Et pour finir il s'est avéré que le caisson du réacteur
nécessitait d'être remplacé...

Pour lire l'article en entier :
http://charter97.org/en/news/2016/12/27/235754/


----------------------------------------------------------------------
4.  République tchèque : Plate-forme contre le dépôt en couche
    profonde
----------------------------------------------------------------------
En République tchèque, il y a actuellement, depuis mai 2016, 9 sites
potentiels pour un stockage en couche géologique profonde. Dans la
plupart de ces sites, la population locale est opposée à ce stockage,
et une "Plate-forme Contre le Stockage en Profondeur" a été fondée le
4 octobre 2016 et, en décembre 2016, regroupait 28 municipalités et
ONG. Pour plus d'informations sur ce sujet, allez jeter un oeil aux
communiqués de presse de l'association Calla en cliquant sur :
http://calla.cz/index.php?lang=eng&path=e_energy


----------------------------------------------------------------------
5.  En République tchèque, le Ministère de l'Environnement a donné un
    délai d'un an à l'entreprise d'État DIAMO
----------------------------------------------------------------------
Sous la pression d'habitants de Brzkov, le Ministère de
l'Environnement a donné à l'entreprise d'État DIAMO la date butoir du
30 juin 2017 pour se procurer les documents qui lui manquent afin de
pouvoir solliciter l'extension de la zone minière protégée (CHLÚ) de
Brzkov-Horní Věžnice. Cette extension serait un pas de plus vers
l'extraction minière et un obstacle au développement de la commune.
D'après le calendrier initial, l'extension du CHLÚ aurait dû être
terminée en août 2015, mais cela n'a pas été le cas. La nouvelle
estimation des réserves d'uranium se basant sur une nouvelle étude
géologique fait également partie des documents manquants. En décembre
2016, DIAMO a déclaré qu'elle ne conduirait aucune nouvelle étude
géologique visant à connaître la quantité exacte des réserves
d'uranium du gisement de Brzkov-Horní Věžnice. À la place, elle va
juste recalculer les réserves et sera ensuite capable de multiplier
environ par six l'étendue de l'actuel site CHLÚ. Les municipalités
locales, les propriétaires de terres ainsi que l'association Notre
Avenir Sans Uranium, représentés par un avocat, y sont opposés, et ils
vont continuer à se défendre.


----------------------------------------------------------------------
6.  L'Autriche remercie les habitants du Comté de Cumbrie
----------------------------------------------------------------------
Voici ce que Marianne Birkby, fondatrice de Radiation Free Lakeland
("La région de Lakeland sans nucléaire"), a dit : "Cette
reconnaissance et ce soutien moral de la part de l'Autriche est pour
nous un encouragement dont nous avons bien besoin pour continuer et
renforcer notre opposition à Moorside. Comme le dit le Chancelier
Fédéral, l'Europe a besoin de citoyens qui se battent pour réclamer la
sortie de l'énergie nucléaire. Militer seulement contre la route des
pylônes ne suffira pas à la supprimer. C'est aux habitants et aux
groupes venus du Comté de Cumbrie de se rassembler et de s'atteler à
la tâche pour mettre en place un mouvement de résistance afin que
nous puissions arrêter le plus gros développement nucléaire d'Europe
et assurer ainsi un avenir sûr et durable".

Pour en savoir plus :
https://mariannewildart.wordpress.com/2016/12/08/austria-thanks-cumbrians-for-resistance-to-moorside-no-its-not-the-pylons-they-are-worried-about/


----------------------------------------------------------------------
7.  Mer d'Irlande : des déchets radioactifs remis en suspension dans
    les fonds marins à cause du forage de puits effectué par NuGen,
    sans débat, ni vote, ni rien du tout
----------------------------------------------------------------------
Radiation Free Lakeland  (Lakeland sans Nucléaire) a envoyé une lettre
de contestation : les 40 (voire plus) forages "exploratoires"
effectués en mer par NuGen risquent de faire remonter à la surface la
plus grosse poubelle nucléaire du monde. La seule possibilité qu'a le
public de s'y opposer est de participer à ce que l'Organisation de
Gestion du Milieu Marin appelle ironiquement une "consultation
publique". Par contre, les éoliennes au large de Walney ont été
fortement débattues par les conseillers municipaux, l'une des
préoccupations étant (à juste titre) la remontée de vases radioactives.

Pour connaître toute l'histoire :
https://mariannewildart.wordpress.com/2016/02/06/do-not-disturb-cumbrian-nuclear-dump/


----------------------------------------------------------------------
8.  Royaume-Uni : Qu'est-ce qui va alimenter votre dîner de Noël ?
----------------------------------------------------------------------
Lancement d'une nouvelle campagne : N'achetez pas de déchets
nucléaires  ! Pour passer à un fournisseur d'électricité d'origine
100% renouvelable, commencez par là  :

https://mariannewildart.wordpress.com/2016/12/11/what-will-be-powering-your-dinner-this-christmas/


----------------------------------------------------------------------
9.  Les autorités locales de lutte contre le nucléaire signent un
    rapport accablant
----------------------------------------------------------------------
Ce rapport indépendant a été rédigé par Pete Roche, conseiller en
politique des autorités locales écossaises de lutte contre le
nucléaire et consultant indépendant en politique nucléaire. "Des
problèmes significatifs et alarmants concernant la conception de ce
réacteur pourraient entraîner des dégâts catastrophiques en cas
d'accident sérieux".

Pour en savoir plus :
https://mariannewildart.wordpress.com/2016/11/30/moorside-nuclear-free-local-authorities-endorse-damning-report/


----------------------------------------------------------------------
10. Hinkley : à quoi bon s'acharner à ce "Point" ?
----------------------------------------------------------------------
Après la décision définitive de la France de poursuivre la
construction du réacteur de Hinkley Point C, la nouvelle ministre
britannique non-élue Theresa May a voulu réexaminer le projet pour
revoir les problèmes de sécurité dus à l'implication de la Chine.
Cependant, après avoir tout d'abord déclaré qu'une décision serait
prise en octobre, May a capitulé face aux intérêts industriels du
Nucléaire et de la Construction et donné son feu vert. Dimanche 18
septembre, une manifestation de groupes antinucléaires a eu lieu à
Bristol pour protester contre cette décision. Des représentants de
"SouthWest Against Nuclear" (Le sud-ouest Contre le Nucléaire) et de
"Stop Hinkley" (Arrêtons Hinkley) ont pris la parole pour dénoncer
cette décision et appelé les citoyens à agir contre cet accord qui
représente une très mauvaise affaire pour les consommateurs
d'électricité du Royaume-Uni. Désormais, l'ensemble des médias grand
public et des analystes économiques sont contre ce projet et se
demandent pourquoi le gouvernement s'acharne à le poursuivre - nous
connaissons la réponse à cette question : l'armement - le nucléaire
est encore lié aux projets militaires, comme cela a toujours été le
cas.


----------------------------------------------------------------------
11. Canada : Extension de la durée de vie de la Centrale nucléaire de
    Pickering
----------------------------------------------------------------------
La Centrale Nucléaire de Pickering a été construite à partir des
années 60 et elle a été ouverte en 1971. À présent sa n-ième
autorisation de prolongation de durée de vie arrive à échéance en
2018, mais OPG (Ontario Power Generation) cherche à prolonger encore
son autorisation jusqu'en 2028. La Commission canadienne de Sûreté
Nucléaire (CNSC), qui octroie aujourd'hui les autorisations, prévoit
selon la licence actuelle que les réacteurs de Pickering resteront en
entreposage inactif jusqu'en 2050, que leur démantèlement commencera
en 2051, et qu'ils ne seront plus soumis aux procédures de contrôle à
partir de 2065.

OPG base sa demande d'extension de la durée de vie de Pickering
jusqu'en 2028 sur le fait que quatre réacteurs vont être fermés entre
2020 et 2024, à Darlington et Bruce. Cependant, prendre le risque de
sa prolongation si près de Toronto, qui est la plus grosse Métropole
du Canada, est non seulement dangereux, mais coûteux et inutile,
puisque de l'énergie hydroélectrique, bien moins chère, existe au
Québec, à 5c le kWh, tandis que la réhabilitation coûte environ 18c le
kWh.

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Canada:_Pickering_Nuclear_Station_lifetime_extension


----------------------------------------------------------------------
12. FoE Japan (ONG environnementale) : Le camp de ressourcement est
    toujours nécessaire aux familles de Fukushima
----------------------------------------------------------------------
À Fukushima, le projet Poka Poka ("camp de ressourcement" pour les
enfants de Fukushima) fournit un endroit où les enfants affectés en
2011 par l'accident nucléaire de Fukushima peuvent jouer librement
sous le soleil, et où leurs parents peuvent parler librement de leurs
inquiétudes concernant les radiations.

Depuis maintenant trois ans et demi, plus de 700 enfants et parents
ont participé au camp de ressourcement se déroulant le week-end à
Inawashiro dans les montagnes de la Préfecture de Fukushima. Ce lieu
est accessible à de nombreux parents de Fukushima et c'est un endroit
sûr où les niveaux de radiation sont bas.

Pour en savoir plus :
http://www.foejapan.org/en/energy/pk_donation_2017.html


----------------------------------------------------------------------
13. Russie : démantèlement à la Centrale de Novovoronezh
----------------------------------------------------------------------
La troisième unité de la centrale nucléaire de Novovoronezh, en
activité depuis 1971, a finalement été mise à l'arrêt. Les employés de
la Centrale préparent cette unité au processus de démantèlement.
Celle-ci va devenir un projet pilote pour l'utilisation des
technologies de démantèlement des réacteurs VVER-440.

Pour plus d'informations :
https://rg.ru/2016/12/26/reg-cfo/energoblok-novovoronezhskoj-aes-ostanovlen-navsegda.html


----------------------------------------------------------------------
14. Scram (arrêt en urgence) du nouveau réacteur emblématique russe
----------------------------------------------------------------------
Le réacteur n°6 de la Centrale nucléaire de Novovoronezh en Russie -
premier de la série phare du pays des AES-2006 - a été débranché début
novembre 2016 à cause de la panne d'un générateur électrique. Cet
incident a eu lieu le 10 novembre  mais n'a été signalé que six jours
plus tard par Rosenergoatom, le fournisseur public d'énergie nucléaire
russe. La compagnie a déclaré que la raison de l'arrêt en urgence de
ce nouveau réacteur vedette était un court-circuit.

Pour lire l'histoire complète :
http://bellona.org/news/nuclear-issues/2016-11-scram-at-russias-new-flagship-reactor-goes-unmentioned-for-six-days-stoking-speculation


----------------------------------------------------------------------
15. Conférence sur l'Énergie Nucléaire 2017 à Linz
----------------------------------------------------------------------
Le 25 avril 2017 la Conférence sur l'Énergie Nucléaire aura lieu pour
la 2ème fois à Linz (Autriche). En 2017, la Conférence sur l'Énergie
Nucléaire aura lieu pour la 4ème fois - et comme en 2015 elle se
déroulera à Linz. En 2017 EURATOM fêtera les 60 ans de sa fondation et
par conséquent 60 ans de promotion de l'industrie nucléaire. EURATOM
est un obstacle à la suppression progressive du nucléaire en Europe et
constitue une pierre d'achoppement pour une Europe sans nucléaire. 60
ans après sa mise en place, il est temps de supprimer EURATOM ou au
minimum de le soumettre à un processus de réformes en profondeur,
réclamé depuis des années déjà.

Des experts internationaux discuteront des sujets suivants : Le mythe
EURATOM : La sécurité des centrales nucléaires fait-elle vraiment
partie des préoccupations d'EURATOM ? Réformer EURATOM : utopie ou
vision d'avenir ? Retrait unilatéral d'EURATOM : possibilités
juridiques. Pourquoi l'Allemagne devrait quitter EURATOM. Lutte contre
EURATOM : aperçu historique des campagnes menées en Autriche

http://www.nec2017.eu


----------------------------------------------------------------------
16. Mises à jour sur la politique nucléaire polonaise
----------------------------------------------------------------------
Il y a eu peu de réelles évolutions dans le Programme Énergétique
Nucléaire polonais (PPEJ) en 2016. Les études environnementales et de
localisation commandées par PGE EJ1 (investisseur d'État), qui ont
commencé il y a quelques mois, ont très peu progressé. PGE EJ1 affirme
qu'elles seront finalisées en 2017 mais elles vont certainement
rencontrer une opposition active de la part des communautés locales.

La loi prévoyait que le PPEJ soit révisé au milieu de l'année 2016
mais il ne l'a été qu'au mois d'octobre. Au lieu de repenser l'utilité
du programme nucléaire conventionnel (qui théoriquement est encore
valable à ce jour), le gouvernement polonais, à travers le projet
national "Stratégie de développement", document de politique du
Ministère du Développement, a proposé la mise en place additionnelle
d'une toute nouvelle technologie de réacteurs à haute température
(dits "HTR"). Tout comme les petits réacteurs modulaires, ils seraient
exploités par des usines de l'industrie pétrochimique et déployés près
d'elles. Mais il sera d'abord nécessaire de développer un réacteur
prototype, ce qui sera fait, espèrent-ils, d'ici 2030. En fait, le
Centre National de Recherche Nucléaire (NCBJ) a établi un document
adéquat (lettre d'intention) garantissant la coopération avec le
consortium britannique 'U-Battery' afin de concevoir et de construire
ce prototype. La situation de ces propositions de réacteurs quant aux
réacteurs eux-mêmes, aux objectifs, au calendrier, etc... prévues par
le PPEJ  est totalement opaque et les auteurs de cette "Stratégie"
n'ont même pas essayé de les clarifier.


----------------------------------------------------------------------
17. Le Camp International Antinucléaire d'été aura lieu en Allemagne
----------------------------------------------------------------------
Contrairement à ce qui avait été annoncé à l'automne dernier, le Camp
International Antinucléaire d'été 2017 n'aura pas lieu au mois de juin
en Pologne, mais du 17 au 23 juillet à Döbeln, en Allemagne. Des
changements d'organisation ont eu lieu et nous ont conduits à décider
d'organiser cette rencontre un mois plus tard, et en Saxe. Ces
nouvelles conditions signifient que le camp commencera environ une
semaine après les manifestations contre le G20 qui auront lieu le
week-end du 7 juillet. Ainsi, les activistes et autres participants
aux manifestations de Hambourg auront une semaine pour récupérer avant
de venir éventuellement rejoindre le Camp International d'été.

Cependant, la semaine entre les manifestations contre le G20 et le
camp d'été sera nécessaire pour préparer le camp : ceux qui veulent
aider sont vraiment les bienvenus ! Merci de bien vouloir annoncer
votre participation à la préparation une semaine avant  ! Vous pourrez
également déjà installer votre tente et aussi vous détendre après les
gros rassemblements de Hambourg avant de participer à notre camp. Il
faudra toutefois vous attendre à ce que les infrastructures ne soient
pas encore prêtes à accueillir beaucoup de monde : les installations
sanitaires seront limitées et l'approvisionnement alimentaire devra
lui aussi être organisé durant la semaine de préparation !

Merci de nous contacter à l'adresse suivante :
"summercamp AT nuclear-heritage DOT net" !
De plus amples informations seront disponibles sur :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Anti-nuclear_summer_camp_2017


----------------------------------------------------------------------
18. 40 ans que Gorleben a été désigné comme centre de traitement - 40
    ans que nous résistons
----------------------------------------------------------------------
Cela fait si longtemps que l'ancien Premier Ministre de Basse Saxe,
Ernst Albrecht, a eu l'intention de déclarer Gorleben Centre de
Traitement des déchets nucléaires simplement en pointant son doigt sur
la carte. Depuis lors, beaucoup de choses ont été évitées : une usine
de retraitement, la mise en activité d'une usine pilote de
conditionnement, un site d'entreposage définitif inapproprié. La salle
Castor destinée à entreposer 420 containers Castor en contient
"seulement" 113. Mais nous avons toujours besoin de plus
d'informations et de résistance ! Une culture contestataire s'est
développée dans le Wendland, s'ancrant comme un mouvement social. Nous
nous réjouissons des succès et gagnons du pouvoir pour les tâches à
venir, à savoir la promotion de la sortie progressive et définitive du
nucléaire, l'obtention d'un stockage des déchets nucléaires le plus
sûr possible et non le moins cher possible, l'arrêt des transports
nucléaires inutiles et la finalisation de la transition énergétique.
Une journée d'action aura lieu le 18 février, un événement se tiendra
le 22 et une "DanceNightTotal" (nuit entière de danse) le 25.

Pour lire l'article en entier  :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/40_years_of_site_designation_Gorleben_-_40_years_of_resistance


----------------------------------------------------------------------
19. Camp Internationaliste Antinucléaire d'été et Festival Free Flow
    à Gedelitz, dans le Wendland
----------------------------------------------------------------------
Un camp aura lieu sur l'herbe du 7 au 16 août 2017. Les militants et
les personnes intéressées des quatre coins de le planète y sont
invités. Non pour faire concurrence au camp de Döbeln mais comme un
complément à ce camp, nous prévoyons des lectures, des discussions,
des ateliers et une journée d'action sur les déchets nucléaires, les
transports nucléaires, l'extraction de l'uranium et les droits de
l'homme. Nous espérons arriver à intégrer les manifestants du Wendland
et les sujets qui les préoccupent et à mettre en place un travail en
réseau couvrant tous les continents et tous les sujets. Nous
essaierons d'inviter des personnes venant de Standing Rock à Gedelitz
dans le cadre d'une tournée, comme un geste symbolique de notre
soutien solidaire et comme l'expression de notre comba commun. La
pension est organisée avec le Vokü avec également un modeste menu du
Wiese Pub. Le prix du camp sera accessible à tous et sera variable en
fonction des moyens de chacun. L'accès sera gratuit pour les enfants.
Le Festival Free Flow aura lieu le week-end. De plus amples
informations seront disponibles très bientôt sur notre site ainsi que
sur celui des organisateurs, l'initiative citoyenne Umweltschutz
Lüchow-Dannenberg.

http://www.bi-luechow-dannenberg.de
https://www.beelzebubairlines.de/freeflow/


----------------------------------------------------------------------
20. Sommet Mondial pour le Climat du 6 au 17 novembre 2017 à Bonn
----------------------------------------------------------------------
Nous prévoyons un grand nombre d'actions de protestation différentes,
car le programme concernant l'industrie nucléaire des décennies à
venir sera décidé durant ce sommet. L'alliance internationale "Don't
nuke the climate !", qui a organisé avec succès des manifestations
contre le Sommet Mondial pour le Climat à Paris en 2015, vient juste
de lancer une nouvelle campagne.

Vous trouverez bientôt plus d'informations ici :
http://www.bi-luechow-dannenberg.de/?page_id=14456


----------------------------------------------------------------------
21. G20, les 7 et 8 juillet 2017 à Hambourg
----------------------------------------------------------------------
Le G20 est un groupement informel constitué de 19 pays et de l'Union
Européenne. Il est conçu comme une assemblée de coopération et de
consultation concernant les sujets liés au système financier
international. Nous luttons pour un climat totalement différent, et il
y aura des manifestations résolues et de grande ampleur à Hambourg
contre la politique des pays du G20 visant à la croissance économique,
à l'optimisation des profits et à la compétition promouvant les
groupes mondiaux de compagnies, les gens riches et les marchés
financiers. Les conséquences mondiales de ces politiques sont
l'augmentation des inégalités sociales, la marginalisation, la
destruction de l'environnement et le changement climatique, les
guerres, les évasions de capitaux et l'appauvrissement.

Ensemble, nous souhaitons rendre visible durant le sommet du G20 le
pôle solidaire et émancipateur de la société. Le cynique "Keep it up"
("Continuons ainsi") prôné par le G20 sera contredit par notre
approche d'un monde socialement juste, pacifique et durable sur le
plan écologique. Cela prendra la forme d'une triade constituée d'un
contre-sommet, d'actions de désobéissance civile et d'une
manifestation de grande ampleur le 8 juillet !

Pour lire l'article en entier :
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/G20_-_July_7/8,_2017_in_Hamburg


----------------------------------------------------------------------
22. Événements à venir
----------------------------------------------------------------------
N'hésitez pas à nous faire part de vos événements locaux ou
internationaux afin qu'ils paraissent dans la liste reprenant
l'ensemble des événements à venir sur le site du Réseau Nuclear
Heritage ainsi que dans l'extrait que nous diffusons dans cette
newsletter !
http://upcoming.nuclear-heritage.net


En 2017 (probablement) : Résistance contre les transports Castor en
                   France et en Allemagne
18/02/17 :         "40 ans de résistance à Gorleben", journée d'action
                   dans la région du Wendland (DE)
25/03/17 à 10h :   7ème Conférence sur Temelin à Munich (DE)
31/03/17-02/04/17: Conférence de printemps du mouvement antinucléaire
                   allemand à Göttingen (DE)
25/04/17 à 9h :    Conférence sur l'Énergie Nucléaire à Linz (A)
25/06/17 :         Action "Chaîne humaine à Tihange" passant par
                   Tihange, Lüttich, Maastricht et Aachen (B ,DE, NL)
07/07/17-08/07/17: Sommet du G20 et manifestations à Hambourg  (DE)
17/07/17-23/07/17: Camp International Antinucléaire d'été de 2017 à
                   Döbeln (DE)
07/08/17-16/08/17: Camp Internationaliste Antinucléaire d'été et
                   Festival Free Flow à Gedelitz  (DE)
06/11/17-17/11/17: Sommet Mondial pour le Climat et manifestations à
                   Bonn (DE)


http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Castor_Resistance_in_Germany_2017
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/40_years_of_site_designation_Gorleben_-_40_years_of_resistance
https://www.stoppt-temelin.de/7-temelinkonferenz-2017-m%C3%BCnchen/
http://www.contratom.de/fruehjahrskonferenz-2017/
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Nuclear_Energy_Conference_2017
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Tihange_Humain_Chain
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/G20_-_July_7/8,_2017_in_Hamburg
http://www.nuclear-heritage.net/index.php/Anti-nuclear_summer_camp_2017


----------------------------------------------------------------------
23. À propos de NukeNews
----------------------------------------------------------------------
NukeNews est une lettre d'information multilingue diffusée par le
réseau Nuclear Heritage. Elle traite des activités, sujets et luttes
des militants antinucléaires de cette communauté internationale. Les
messages sont écrits et traduits par des militants, en plus de leurs
activités antinucléaires habituelles. Cette lettre a pour but
d’informer les militants et quiconque est intéressé par le sujet.

Votre contribution à NukeNews est la bienvenue ! Envoyez vos textes
par mail à "news AT NukeNews POINT nuclear-heritage POINT net". Les
textes doivent être très courts et rédigés en anglais. Merci de ne pas
dépasser un paragraphe. Votre article doit avoir un titre concis ;
vous pouvez y ajouter un lien vers une page web apportant plus
d'informations. La date limite pour le 24ème numéro de NukeNews est
fixée au 26 mars 2017.

Pour en savoir plus sur NukeNews et diffuser l'information, cliquez
sur le lien suivant :
http://NukeNews.Nuclear-Heritage.NET
Personal tools
Emergency Alert